Recherche simple

Recherche assistée


Chronologie

Cartographie

Index des lieux


Références consultées

En savoir plus

Mentions légales

Retour en haut de page

Sainte-Madeleine

Chapitre séculier - Fiche en cours

Frise chronologique

Localisation

Localisation administrative actuelle

  • Rollot (Somme, France)

Géographie religieuse médiévale

  • Diocèse d'Amiens (province ecclésiastique de Reims)

Chronologie Les évènements concernant la chronologie sont en bleu dans la frise

  • Fondation en 1206 par Robert Ier de la Tournelle, neveu de Pierre de la Tournelle et fils de Roger de la Tournelle, seigneur du lieu

    L'évêque Richard de Gerberoy confirme le 15 avril 1206 la fondation par Robert Ier de la Tournelle, avec le consentement de sa femme Marie, de trois prébendes dans l'église de Rollot

Transformations de l'établissement

Transformation de l'institution Les informations concernant les transformations sont en vert sombre dans la frise

État du chapitre

  • Chapitre séculier (communauté masculine) entre 1206 et 1790

Transformation du bâti Les informations concernant les transformations sont en vert dans la frise

Bâtiment du chapitre

  • Collégiale séculière à partir de 1206

    C'est Pierre de la Tournelle, oncle de Robert de la Tournelle qui fit bâtir l'église de Rollot vers le milieu du XIIème siècle où fut ensuite installé un chapitre de chanoines à partir de 1206


Effectifs

Chanoines et dignitaires Les informations concernant les chanoines et dignitaires sont en rouge sombre dans la frise

  • 3 chanoines (sans les dignitaires) entre 1206 et 1306

    Robert Ier de la Tournelle, fils de Roger de la Tournelle, fonde trois prébendes

  • 5 chanoines (sans les dignitaires) en 1306

    Sous le seigneur Jean de la Tournelle, mort en 1302, furent fondées deux nouvelles prébendes dont une aurait été fondée en 1301 à l'initiative de Clément Kaisnos de Meyri, écuyer. L'évêque d'Amiens Guillaume de Mâcon confirme la fondation de ces deux nouvelles prébendes en 1306. Mais dans le pouillé de 1362, seuls quatre chanoines sont attestés dans la collégiale de Rollot 

  • 4 chanoines (sans les dignitaires) en 1362

    Dans le pouillé de 1362, seuls quatre chanoines sont attestés dans la collégiale de Rollot

Collateur Les informations concernant les collateurs sont en rouge claire dans la frise

Prébende de simple chanoine

  • Evêque d'Amiens entre 1300 et 1387

    A deux reprises au cours du XIVème siècle (en 1300 et en 1387), les seigneurs de Rollot présentent à l'évêque leur candidat à un canonicat de la collégiale de Rollot

Patron Les informations concernant les patrons sont en rouge claire dans la frise

Prébende de simple chanoine

  • Seigneur du lieu entre 1300 et 1387

    En mars 1300 (nouveau style), Jean de la Tournelle, seigneur de Rollot, présente à l'évêque son candidat à un des canonicats de Rollot. En 1387, c'est Hugues de Montmorency, seigneur de Rollot, qui exerce son droit de présentation

État actuel du site

  • Disparu

Documentation

Bibliographie

  • V. Beauvillé, Histoire de Montdidier, 3 vol., Paris, 1875 (2e édition)

    F.-I. Darsy, Bénéfices de l'Église d'Amiens. État général des biens, revenus et charges du clergé du diocèse d'Amiens en 1730, t. 1, Amiens, 1869, p. 342 (Mémoires de la Société des Antiquaires de Picardie, 7)

    Gallia Christiana, T. X, col. 1180, Paris, 1751

Les informations en italique sont incertaines

Auteur(s) de cette notice: Pascal Montaubin / Sofiane Abdi, le 23/7/2019
Pour citer cette fiche:
Pascal Montaubin / Sofiane Abdi, « Fiche de la collégiale Sainte-Madeleine de Rollot », Collégiales - Base des collégiales séculières de France (816-1563) [en ligne <http://vafl-s-applirecherche.unilim.fr/collegiales/?i=fiche&j=839>], version du 23/7/2019, consultée le

logo du programme Col&MonUn projet financé par l'ANRlogo du LAMOP
Creative Commons License