Recherche simple

Recherche assistée


Chronologie

Cartographie

Index des lieux


Références consultées

En savoir plus

Mentions légales

Retour en haut de page

Saint-Louis

Chapitre séculier - Fiche valide

Informations générales

Refondée par Louis Ier de Bourbon Montpensier, comte de Vendôme et descendant de saint Louis auquel il dédie sa collégiale, la collégiale porte le titre de Sainte-Chapelle du fait de ses nombreuses et prestigieuses reliques. En 1507, son trésor abrite un fragment de la Vraie Croix. Aux XVIIe et au XVIIIe siècles, les visiteurs privilégiés y admirent également des fioles contenant le sang du Christ et de saint Jean-Baptiste, les pièces que Judas reçut pour sa traîtrise, une épine de la Couronne, des cheveux de la Vierge, un ossement de saint Sébastien et un autre de saint Louis. Elle était ornée d'un riche programme sculpté rappelant la Sainte-Chapelle de Paris et qui disparut à la Révolution. Elle abrite encore de belles verrières historiées relatant la Passion du Christ, la vie de saint Louis et la généalogie des ducs de Bourbon Montpensier (J. Noblet, 2008, p. 141-149)

Frise chronologique

Iconographie

Localisation

Localisation administrative actuelle

  • Champigny-sur-Veude (Indre-et-Loire, France)

Géographie religieuse médiévale

  • Diocèse de Poitiers (province ecclésiastique de Bordeaux)

Chronologie Les évènements concernant la chronologie sont en bleu dans la frise

  • Attestation en 1482

    Un chapitre existe déjà dans le château de Champigny-sur-Veude en 1482, car un contrat de vente d'une cour et d'une vigne, passé entre Jean Verneuil et Etienne Baudouin, mentionne le chapitre, à charge pour lui de payer une rente d'un setier de froment (Archives départementales d'Indre-et-Loire, G 1084). En revanche, on ne sait pas depuis quand il existe, ni qui l'a fondé

  • Refondation en 1499 par Louis Ier de Bourbon Montpensier, comte de Vendôme

    La refondation et le changement de titulature sont dus à Louis Ier de Bourbon Montpensier, descendant de saint Louis (Archives départementales d'Indre-et-Loire, G 282)

Transformations de l'établissement

Transformation de l'institution Les informations concernant les transformations sont en vert sombre dans la frise

État du chapitre

  • Chapitre séculier (communauté masculine) entre 1482 - 1499 et 1790

Effectifs

Chanoines et dignitaires Les informations concernant les chanoines et dignitaires sont en rouge sombre dans la frise

  • 1 doyen entre 1499 et 1790

    1 doyen à la tête du chapitre (M. De Chergé, 1937, p. 149)

  • 15 bénéficiers indéterminés entre 1499 et 1790

    4 autres dignitaires que le doyen et 11 prébendes simples (M. De Chergé, 1937, p. 149)

État actuel du site

  • En élévation totale

    Dépouillée de ses ornements à la Révolution (les statues extérieures de saint Louis et de saint Michel ainsi que le collège apostolique des 13 statues intérieures, les décors sculptés, les ornements en cuivre et en plomb, le mobilier liturgique), la Sainte-Chapelle se compose d'une nef unique à 3 travées terminée par une abside à 5 pans (J. Noblet, 2008, p. 141-149)

  • Disparu

    Les chanoines logeaient dans des maisons particulières. Louis Ier de Bourbon avait promis à la fondation de 1499 de faire construire 18 maisons dans le cloître pour les prêtres desservant la Sainte-Chapelle (en 1499, Archives départementales d'Indre-et-Loire, G 282)

Documentation

Sources manuscrites

  • Archives départementales d'Indre-et-Loire, G 282

  • Archives départementales d'Indre-et-Loire, G 1084

Bibliographie

  • M. De Chergé, "Notice historique sur le château et la sainte chapelle de Champigny (Indre-et-Loire)", Mémoires de la Société des Antiquaires de l'Ouest, 1937, t. 3, p. 147-190

  • J. Noblet, En perpétuelle mémoire : collégiales castrales et Saintes-Chapelles à vocation funéraire en France, 1450-1560, Rennes, 2009

  • J. Noblet "Sainte-Chapelle de Champigny, à la redécouverte du mobilier d'un "Saint-Denis" ligérien", Bulletin de la Société des amis du Vieux Chinon, 2008, t. 11, p. 141-149

Les informations en italique sont incertaines

Auteur(s) de cette notice: Véronique Soulay / Anne Massoni, le 17/3/2020
Pour citer cette fiche:
Véronique Soulay / Anne Massoni, « Fiche de la collégiale Saint-Louis de Champigny-sur-Veude », Collégiales - Base des collégiales séculières de France (816-1563) [en ligne <http://vafl-s-applirecherche.unilim.fr/collegiales/?i=fiche&j=780>], version du 17/3/2020, consultée le

logo du programme Col&MonUn projet financé par l'ANRlogo du LAMOP
Creative Commons License