Recherche simple

Recherche assistée


Chronologie

Cartographie

Index des lieux


Références consultées

En savoir plus

Mentions légales

Retour en haut de page

Saint-Euverte

Chapitre séculier - Fiche à valider

Informations générales

Euverte est un évêque d'Orléans qui vécut au IVe siècle, mentionné dans le martyrologe hiéronymien à la fin du VIe siècle. La basilique funéraire construite sur sa tombe sainte se trouve dans la principale nécropole orléanaise, située hors des murs du castrum gallo-romain à l'est, en direction de la voie de Sens. Elle est citée pour la première fois dans la liste des possessions de l'évêque vers 840, peu après la rédaction d'une première Vie. Une autre Vie suit au milieu du IXe siècle. Ces légendes rapportent la messe de dédicace de la cathédrale célébrée par Euverte : à l'élévation du calice, la main de Dieu apparut et bénit par trois fois les saintes espèces. Les liens entre les deux églises n'en sont que plus renforcés. Depuis au moins le XIIe siècle, l'évêque y dort la veille de son intronisation. Pour l'atlas de l'an mil, St-Euverte apparaît seulement sous la qualité de collégiale avant 1027 sous la foi de la Gallia Christiana (t. 8, instr. n° 11). A sa régularisation par les Victorins à la demande de l'évêque, St-Euverte devient la principale abbaye de la cité avec son réseau de prieurés-cures. Etienne dit de Tournai est le troisième abbé victorin d'Orléans. Aujourd'hui propriété communale qui ne se visite pas, l'église est abandonnée et sert de dépôt lapidaire aux archéologues municipaux. Les bâtiments qui la jouxtent constituent le lycée catholique Ste-Croix St-Euverte

Frise chronologique

Localisation

Localisation administrative actuelle

  • Orléans (Loiret, France)

Géographie religieuse médiévale

  • Diocèse d'Orléans (province ecclésiastique de Sens)

Chronologie Les évènements concernant la chronologie sont en bleu dans la frise

  • Régularisation en 1140

    L'évêque Hugues de Garlande régularise la collégiale en introduisant des chanoines réguliers de St-Victor de Paris

Transformations de l'établissement

Transformation de l'institution Les informations concernant les transformations sont en vert sombre dans la frise

État du chapitre

  • Chapitre séculier (communauté masculine) jusque 1140

État postérieur

  • Chapitre régulier (communauté masculine) à partir de 1140

Documentation

Sources imprimées

  • Gallia Christiana, t. 8, 1744, instr. n° 11

Bibliographie

  • C. Bernois, Histoire de l'abbaye royale de Saint-Euverte d'Orléans, Orléans, 1918

  • J.-Ch. Picard, "Orléans", dans Topographie chrétienne des cités de la Gaule..., t. 8, Paris, 1992, p. 93-94

  • M. Parisse dir., Atlas de la France de l'an mil, Paris, 1994, p. 42

Les informations en italique sont incertaines

Auteur(s) de cette notice: Jean-Vincent Jourd'heuil, le 17/12/2019
Pour citer cette fiche:
Jean-Vincent Jourd'heuil, « Fiche de la collégiale Saint-Euverte de Orléans », Collégiales - Base des collégiales séculières de France (816-1563) [en ligne <http://vafl-s-applirecherche.unilim.fr/collegiales/?i=fiche&j=650>], version du 17/12/2019, consultée le

logo du programme Col&MonUn projet financé par l'ANRlogo du LAMOP
Creative Commons License