Recherche simple

Recherche assistée


Chronologie

Cartographie

Index des lieux


Références consultées

En savoir plus

Mentions légales

Retour en haut de page

Notre-Dame-en-Vaux

Chapitre séculier - Fiche en cours

Frise chronologique

Réseaux

Localisation

Localisation administrative actuelle

  • Châlons-en-Champagne (Marne, France)

Géographie religieuse médiévale

  • Diocèse de Châlons (province ecclésiastique de Reims)

Transformations de l'établissement

Transformation de l'institution Les informations concernant les transformations sont en vert sombre dans la frise

État antérieur

  • Chapellenies (communauté masculine) à partir de entre 670 et 680

    L'évêque Arnoul aurait fondé cette chapellenie, placée sous l'autorité du chapitre de la cathédrale. Cette tradition provient d'une mention inscrition dans un obituaire XVIIIe s. Pour S. Guilbert, on ne peut lui attribué aucun crédit

  • Chapellenies entre 850 et 1114

    Une chapellenie a été confirmée par Charles le Chauve en 850. Elle appartenait au chapitre cathédral

État du chapitre

  • Chapitre séculier (communauté masculine) entre 1114 et 1790

    Une transaction en date du 24 mai 1114 mentionne des chanoines. Elle prévoit la répartition des juridictions et des revenus ordinaires entre Saint-Etienne et la collégiale (signe d'une fondation récente ?)

Transformation du bâti Les informations concernant les transformations sont en vert dans la frise

Occupation antérieure

  • Chapelle entre 664 - 850 et jusqu'en 1114

    Edouard de Barthélemy indique que la tradition locale mentionne la construction de cette chapelle hors les murs sur un "temple paien"


Bâtiment du chapitre

  • Collégiale séculière à partir de entre 1101 et 1183

    L'église a été reconstruite au XIIe s. Lors des travaux, la partie ancienne s'est effondrée en 1157. La nouvelle collégiale mesure 66 mètres de long sur 21 de hauteur. Sa nef est de sept travée, à quatre étages. Son cloître était orné de nombreuses statues colonnes, avec des vitraux. L'édifice traaduit la richesse de la collégiale. L'édifice  est consacré en 1183.

    Le cloître a été détruit en 1760 sur décision des chanoines. Les statues sont actuellement exposées dans un musée près de l'église.

    Plusieurs travaux décrivent la collégiale : L. Hubert, Notre-Dame en Vaux... ; S. Pressouyre, Image d'un cloître...


Relations Les évènements concernant la chronologie sont en bleu sarcelle dans la frise

Notre-Dame-en-Vaux est en relation avec :

  • Droit de patronage : communauté paroissiale Notre-Dame-en-Vaux (église dépendante - Châlons-en-Champagne, France) à partir de entre 1107 et 1114

    Une bulle du pape Pascal II mentionne la paroisse en 1107. Il est difficile de dater la fondation de la collégiale, qui pourrait se situer entre le début du XIe siècle et 1114 (attestée)

Effectifs

Chanoines et dignitaires Les informations concernant les chanoines et dignitaires sont en rouge sombre dans la frise

  • 6 chanoines (sans les dignitaires) à partir de jusqu'en 1114
  • 1 chanoine (sans les dignitaires) à partir de 1178

    Le chapitre devait desservir la paroisse ; paroisse qui a fait sa forturne. Le nombre de chanoines prêtres étant insuffisant pour cette tâche, le pape Alexandre III autorise la création de nouvelles prébendes, sacerdotales. La seule fondation connue est celle d'Henri le Libéral, comte de Champagne, en faveur d'Hugues son chapelain, en 1178. Il y aurait donc à cette date sept prébendes

     

  • 1 chanoine (sans les dignitaires) à partir de entre 1178 et 1188

    L'archevêque de Reims Guillaume aux Blanches Mains attribue une prébende de Vaux au chapitre cathédral de Saint-Etienne. Les prébendes sont donc, à nouveau, au nombre de 6

  • 6 chanoines (sans les dignitaires) à partir de 1181

    Le pape Lucius III approuve en 1181 le doublement du nombre de chanoines. Pour cela, les prébendes sont divisées en deux, sans augmentation de ressources. Il est fait mention dans l'acte des travaux importants de reconstruction de la collégiale, jugés inutiles et démesurés.

Collateur Les informations concernant les collateurs sont en rouge claire dans la frise

  • chapitre de Saint-Etienne : 6 prébendes en 1114

Documentation

Bibliographie

  • Ed. de Barthélemy, Histoire de la ville de Châlons-sur-Marne et de ses institutions, Châlons, 1854

  • S. Guilbert, "La collégiale Notre-Dame en Vaux et la ville de Châlons-en-Champagne", dans Les collégiales et la ville dans la province ecclésiastique de Reims (IXe-XVIe siècles), Actes du colloque d'Amiens-Beauvais 3-5 juillet 2009, éd. R. Le Bourgeois, A. Massoni et P. Montaubin, Amiens, Université de Picardie-Jules Verne, 2010

  • S. Pressouyre, Image d'un cloître disparu, Paris, 1976

  • L. Hubert, Notre-Dame-en-Vaux de Châlons-sur-Marne, Epernay, 1941

Les informations en italique sont incertaines

Auteur(s) de cette notice: Nicolas Philippe, le 18/3/2019
Pour citer cette fiche:
Nicolas Philippe, « Fiche de la collégiale Notre-Dame-en-Vaux de Châlons-en-Champagne », Collégiales - Base des collégiales séculières de France (816-1563) [en ligne <http://vafl-s-applirecherche.unilim.fr/collegiales/?i=fiche&j=636>], version du 18/3/2019, consultée le

logo du programme Col&MonUn projet financé par l'ANRlogo du LAMOP
Creative Commons License