Recherche simple

Recherche assistée


Chronologie

Cartographie

Index des lieux


Références consultées

En savoir plus

Mentions légales

Retour en haut de page

Sainte-Marie

Chapitre séculier - Fiche à valider

Informations générales

La collégiale Sainte-Marie de Cazeneuve-Montaut est fondée vers 1003-1010 par Sancius Ato et son épouse Bleseira. Elle disparaît en 1120 lorsque l'église est donnée aux Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem par Bertrand, évêque de Comminges

Frise chronologique

Localisation

Localisation administrative actuelle

  • Cazeneuve-Montaut (Haute-Garonne, France)

Géographie religieuse médiévale

  • Diocèse de Comminges (province ecclésiastique d'Auch)

Chronologie Les évènements concernant la chronologie sont en bleu dans la frise

  • Fondation entre 1003 et 1010 par Sancius Ato et son épouse Bleseira

    La charte qui atteste de l'existence de la collégiale Sainte-Marie mentionne les termes de "legem canonicam observandam" et de "canonicos"

  • Disparition en 1120

    La collégiale Sainte-Marie et ses biens sont données en 1120 par Bertrand, évêque de Comminges (1073-1123) aux Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem

Transformations de l'établissement

Transformation de l'institution Les informations concernant les transformations sont en vert sombre dans la frise

État du chapitre

  • Chapitre séculier (communauté masculine) entre 1003 - 1010 et 1120

État actuel du site

  • Disparu

Les informations en italique sont incertaines

Auteur(s) de cette notice: Fabrice Ryckebusch / Emmanuel Moureau , le 4/2/2019
Pour citer cette fiche:
Fabrice Ryckebusch / Emmanuel Moureau , « Fiche de la collégiale Sainte-Marie de Cazeneuve-Montaut », Collégiales - Base des collégiales séculières de France (816-1563) [en ligne <http://vafl-s-applirecherche.unilim.fr/collegiales/?i=fiche&j=589>], version du 4/2/2019, consultée le

logo du programme Col&MonUn projet financé par l'ANRlogo du LAMOP
Creative Commons License