Recherche simple

Recherche assistée


Chronologie

Cartographie

Index des lieux


Références consultées

En savoir plus

Mentions légales

Retour en haut de page

Saint-Maimboeuf

Chapitre séculier - Fiche à valider

Informations générales

L'ancienne collégiale Saint-Maimboeuf a été démolie sous le Premier  Empire. Elle dépendait du château. L'actuelle église Saint-Maimboeuf de  Montbéliard, symbole de la reconquête catholique du XIXe siècle, a été  bâtie sur un autre emplacement

Frise chronologique

Localisation

Localisation administrative actuelle

  • Montbéliard (Doubs, France)

Géographie religieuse médiévale

  • Diocèse de Besançon (province ecclésiastique de Besançon)

Chronologie Les évènements concernant la chronologie sont en bleu dans la frise

  • Attestation en 1145 par Thierry II, comte de Montbéliard

    Le chapitre de Saint-Maimboeuf est attesté dès 1145 sous la direction du doyen Manegaud. Selon René Locatelli, le chapitre de Saint-Maimboeuf est créé vers 1140-1145 par Thierry II de Montbéliard qui souhaite faire assurer la desserte de son château par un collège de chanoines dévoués à son lignage

  • Disparition en 1538

    Le comté de Montbéliard est un fief d'Empire échu à la maison de Wurtemberg. Cette dynastie y introduit la Réforme dans la première moitié du XVIe siècle. Le 11 novembre 1538, le comte Georges fait comparaître devant lui le doyen du chapitre et exige qu'il renonce à célébrer la messe. Sous la contrainte, le doyen et les chanoines présents s'exécutent. L'église Saint-Maimboeuf est désormais fermée sauf pendant les heures du service divin. Doyen et chanoines conservent cependant leurs prébendes et dignités mais doivent promettre "de se conduire convenablement, chastement et sans scandale". Certains chanoines affichant néanmoins leur mécontentement et leur volonté de résister, reliques, images et retables sont retirés de l'église Saint-Maimboeuf, le 5 mars 1539. L'Intérim d'Augsbourg (1548) offre un répit aux catholiques montbéliardais mais son abandon, en 1552, marque l'abolition du catholicisme à Montbéliard

Transformations de l'établissement

Transformation de l'institution Les informations concernant les transformations sont en vert sombre dans la frise

État du chapitre

  • Chapitre séculier (communauté masculine) jusque 1538

Transformation du bâti Les informations concernant les transformations sont en vert dans la frise

Occupation antérieure

  • Château

    Le chapitre de Montbéliard est établi dans l'église du château. Plusieurs traditions confèrent à cette église une haute antiquité. D'abord placée sous le vocable de Saint-Pierre, elle aurait ensuite ensuite accueilli les reliques de saint Maimboeuf, moine écossais et disciple de saint Colomban


Occupation postérieure

  • Église entre 1538 et 1793

    Après la sécularisation du chapitre en 1538, Saint-Maimboeuf reste l'église de la cour et de ses serviteurs, le sanctuaire de la paroisse allemande de Montbéliard. Cette église, qui était une dépendance du château, est démolie sous le Premier Empire. L'actuelle église catholique Saint-Maimboeuf a été construite au XIXe siècle sur un autre emplacement


Effectifs

Chanoines et dignitaires Les informations concernant les chanoines et dignitaires sont en rouge sombre dans la frise

  • 1 doyen entre 1145 et 1538
  • 9 membres en 1275

    Un compte de décimes du diocèse de Besançon, daté de 1275, mentionne 9 chanoines à Montbéliard

  • 12 chanoines (sans les dignitaires) entre 1401 et 1538

    Un registre des décimes et annates, du XIVe siècle, atteste que le chapitre de Montbéliard est composé de 12 chanoines et 1 doyen. Cet effectif s'est maintenu jusqu'au triomphe de la Réforme dans les années 1530. Toutefois, Pierre Pégeot note qu'au XVe siècle, l'effectif théorique de 12 chanoines n'est que rarement atteint : de leur propre aveu, les chanoines sont rarement plus de 10 et 5 ou 6 d'entre eux seulement résident

Collateur Les informations concernant les collateurs sont en rouge claire dans la frise

  • Comte de Montbéliard : 13 prébendes entre 1145 et 1538

Documentation

Sources manuscrites

  • Archives départementales du Doubs, G 1419-1680

Sources imprimées

  • E. Clouzot, Pouillés des provinces de Besançon, de Tarentaise et de Vienne, Paris, 1940 (Recueil des Historiens de la France. Pouillés, 7), p. 13,25

Bibliographie

  • J. Viénot, "Histoire de la Réforme dans le pays de Montbéliard depuis les origines jusqu'à la mort de P. Toussain (1524-1573)", Mémoires de la société d'émulation de Montbéliard, vol. 27, 1900

  • R. Locatelli, Sur les chemins de la perfection. Moines et chanoines dans le diocèse de Besançon, vers 1060-1220, Saint-Etienne, 1992

  • J.-Cl. Voisin, A. Ferrer, Fr. Vion-Delphin, P. Pégeot, Histoire de la ville de Montbéliard, Roanne, 1980

  • P. Pégeot, "La vie économique et sociale à Montbéliard aux XIVe et XVe siècles", Société d'émulation de Montbéliard, Bulletins et mémoires, vol. 69, 1971

  • Cl. Duvernoy, "L'église Saint-Maimboeuf et le retable de Schaufelein", Mémoires de la société d'émulation de Montbéliard, vol. 26, 2e fascicule, 1899, p. 413-430

  • J.-M. Debard (avec la collaboration de F. Rossel, Ch. Tchirakadzé, B. Goëtz et des Services du Musée du Château de Montbéliard), "Heurs et malheurs de l'église Saint-Maimboeuf de Montbéliard. Documents et dossier archéologique", Bulletin et Mémoires de la Société d'émulation de Montbéliard, vol. 76, fascicule n°103, 1980, p. 149-165

  • R. Locatelli, "Politique et religion dans l'ancien pays d'Ajoie (XIIe-XIIIe siècles)", dans Le pays de Montbéliard et l'ancien évêché de Bâle dans l'histoire, Actes du colloque franco-suisse, Montbéliard et Porrentruy, 24 et 25 septembre 1983, Société d'émulation de Montbéliard et Société jurassienne d'émulation, 1984, p. 47-66

  • J.-M. Debard, F. Muller, E. Lochard, A. Maisonnier-Lochard, J.-P. Barbier, "Le retable de Montbéliard, lecture à plusieurs voix", Bulletin et Mémoires de la Société d'émulation de Montbéliard, n°119, 1996, p. 221-302

  • S. Katancevic, "Le Livre rouge : approche du pouvoir temporel du chapitre de Saint-Maimboeuf, reflet de la société montbéliardaise (1447-1467)", Bulletin et Mémoires de la Société d'émulation de Montbéliard, n°128, 2005, p. 25-73

Les informations en italique sont incertaines

Auteur(s) de cette notice: Frédéric Genévrier, le 19/2/2019
Pour citer cette fiche:
Frédéric Genévrier, « Fiche de la collégiale Saint-Maimboeuf de Montbéliard », Collégiales - Base des collégiales séculières de France (816-1563) [en ligne <http://vafl-s-applirecherche.unilim.fr/collegiales/?i=fiche&j=439>], version du 19/2/2019, consultée le

logo du programme Col&MonUn projet financé par l'ANRlogo du LAMOP
Creative Commons License