Recherche simple

Recherche assistée


Chronologie

Cartographie

Index des lieux


Références consultées

En savoir plus

Mentions légales

Retour en haut de page

Notre-Dame

Chapitre séculier - Fiche à valider

Informations générales

La collégiale était placée sous la juridiction de l'archidiacre d'Etampes. Un établissement hospitalier installé dans le collatéral gauche de l'église s'appelait au XIIe siècle l'Aumônerie Notre-Dame. Au XIIe siècle une école avait été établie sous la dépendance de la collégiale, un maître y enseignait la grammaire et les arts libéraux. Une crypte,  sous le choeur, abritait les reliques de trois martyrs d'une même famille, Cant, Cantien et Cantienne, qui auraient été données par le roi Robert le Pieux. D'après le Pouillé du milieu du XIVe siècle, les douze prébendes sont d'égale valeur, taxées à 14 livres, à la collation du comte d'Etampes. Le clergé de cette église comporte de plus, à cette date, quinze chapelains soumis aux obligations du choeur et quatre chapelains indépendants, tous à la collation du chapitre.

Frise chronologique

Localisation

Localisation administrative actuelle

  • Etampes (Essonne, France)

Géographie religieuse médiévale

  • Diocèse de Sens (province ecclésiastique de Sens)

Chronologie Les évènements concernant la chronologie sont en bleu dans la frise

  • Refondation entre 1020 et 1030 par Robert le Pieux, roi de France
  • Disparition en 1790

Transformations de l'établissement

Transformation de l'institution Les informations concernant les transformations sont en vert sombre dans la frise

État antérieur

  • Communauté de clercs (communauté masculine)

État du chapitre

  • Chapitre séculier (communauté masculine) jusque 1790

Effectifs

Chanoines et dignitaires Les informations concernant les chanoines et dignitaires sont en rouge sombre dans la frise

  • 12 membres entre 1020 - 1030 et 1350
  • 1 abbé entre 1020 - 1030 et 1210

    La dignité abbatiale semble avoir été détenue par le roi avant sa disparition en 1210. Henri et Philippe de France, frères de Louis VII, en furent successivement abbés

  • 1 chantre à partir de entre 1020 et 1030

    Un chantre est attesté en 1367 mais il n'est pas question de cette dignité dans le pouillé de 1350

  • 1 prévôt à partir de entre 1020 et 1030
  • 1 chefcier à partir de entre 1020 et 1030

    Le chevecier, mentionné par exemple en 1147, se transforme au XIVe siècle en curé de la paroisse

Collateurs Les informations concernant les collateurs sont en rouge claire dans la frise

Prébende du chantre

  • Chapitre du lieu : 1 prébende

    Le chantre est élu par les chanoines

Prébende de simple chanoine

  • Seigneur du lieu : 12 prébendes en 1350

Patron Les informations concernant les patrons sont en rouge claire dans la frise

Bénéfice indéterminé

  • Seigneur du lieu

    Les seigneurs du lieu ont été les rois de France, puis les comtes d'Etampes

Documentation

Sources imprimées

  • A. Longnon, Pouillés de la province de Sens, Paris, 1904 (Recueil des historiens de la France. Pouillés, 4), p. 45, p. 95

  • éd. J.M. Alliot, Cartulaire de Notre-Dame d'Etampes, Paris, 1888 (Documents publiés par la société historique et archéologique du Gâtinais, 3)

  • C. Métais, Cartulaire de Notre-Dame de Josaphat, Chartres, 1911, t. I, n° 147

Bibliographie

  • P. Quesvers et H. Stein, Pouillé de l'ancien diocèse de Sens, Paris, 1894

  • B. Fleureau, Les Antiquitez de la ville et du duché d'Estampes, Paris, 1683

  • L. Marquis, Les rues d'Etampes et ses monuments, Etampes, 1881

  • Gallia christiana, t. XII, Paris, 1770, col. 128-129

Les informations en italique sont incertaines

Auteur(s) de cette notice: Vincent Tabbagh, le 25/1/2020
Pour citer cette fiche:
Vincent Tabbagh, « Fiche de la collégiale Notre-Dame de Etampes », Collégiales - Base des collégiales séculières de France (816-1563) [en ligne <http://vafl-s-applirecherche.unilim.fr/collegiales/?i=fiche&j=303>], version du 25/1/2020, consultée le

logo du programme Col&MonUn projet financé par l'ANRlogo du LAMOP
Creative Commons License