Recherche simple

Recherche assistée


Chronologie

Cartographie

Index des lieux


Références consultées

En savoir plus

Mentions légales

Retour en haut de page

Notre-Dame

Chapitre séculier - Fiche valide

Informations générales

Dans l'enceinte du château de Montreuil-Bellay, la collégiale Notre-Dame est l'oeuvre de Guillaume d'Harcourt qui fonde un chapitre de chanoines dans la chapelle Notre-Dame du château, attestée dès 1321. Entre 1449 et 1457, il y érige un chapitre de 14 chanoines qu'il complète en 1475 de 2 nouveaux offices d'enfants de choeur (Archives départementales du Maine-et-Loire, G 1350, l. 33-34, 6 août 1475). Dix ans plus tard, Guillaume d'Harcourt demande dans son testament à être enterré dans la collégiale nouvellement construite. Pourtant, elle n'est terminée que dans les années 1490 selon un acte du Parlement de Paris obligeant les exécuteurs testamentaires de Jeanne d'Harcourt à verser les sommes nécessaires à l'achévement de la construction (Noblet, 2009, p. 27-43)

Frise chronologique

Iconographie

Localisation

Localisation administrative actuelle

  • Montreuil-Bellay (Maine-et-Loire, France)

Géographie religieuse médiévale

  • Diocèse de Poitiers (province ecclésiastique de Bordeaux)

    La collégiale est située à la limite des diocèses de Poitiers et d'Angers

Chronologie Les évènements concernant la chronologie sont en bleu dans la frise

  • Fondation entre 1449 et 1457 par Guillaume d'Harcourt, seigneur du lieu

    Archives départementales du Maine-et-Loire, G 1350, l. 24-25 : érection en collégiale à la demande de Guillaume par Jacques Jouvenel des Ursins, évêque de Poitiers de 1449 à 1457

  • Disparition en 1790

Transformations de l'établissement

Transformation de l'institution Les informations concernant les transformations sont en vert sombre dans la frise

État du chapitre

  • Chapitre séculier (communauté masculine) entre 1449 - 1457 et 1790

Transformation du bâti Les informations concernant les transformations sont en vert dans la frise

Occupation antérieure

  • Chapelle castrale entre 1321 et 1449 - 1457

    En 1321, Jean de Melun avait institué 6 chapelains en la chapelle Notre-Dame du Château (Archives départementales du Maine-et-Loire, G 1352) ; au moment de l'érection de la chapelle en collégiale entre 1449 et 1557, le nombre de chapelains avait été porté à 15. L'une des chapellenies est alors transformée à la demande de Guillaume d'Harcourt en office de maître des enfants de choeur


Effectifs

Chanoines et dignitaires Les informations concernant les chanoines et dignitaires sont en rouge sombre dans la frise

  • 14 membres à partir de circa 1455

Collateur Les informations concernant les collateurs sont en rouge claire dans la frise

Prébende indéterminée

  • Evêque de Poitiers : 14 prébendes

Patron Les informations concernant les patrons sont en rouge claire dans la frise

Prébende indéterminée

  • Héritiers du fondateur : 14 prébendes

État actuel du site

  • En élévation totale

    Dans l'enceinte du château, un vaisseau unique de 5 travées, long dans l'oeuvre de 44 mètres et large de 12 mètres, terminé par une abside à 5 pans. Consécration de 5 autels dans la partie orientale de la collégiale en 1484 (Noblet, 2009, p. 27-43)

Documentation

Sources manuscrites

  • Archives départementales du Maine-et-Loire, G 1350-1464, 2 Fi : n°194 (vue de l'église, dessin 1867), 6 Fi : n°3245-3249 (cartes postales anciennes), 11 Fi : collection C. Port (photographies du XIXe siècle)

  • Bibliothèque municipale d'Angers, ms 792

  • Musée des Beaux-Arts d'Angers, cliché M.A. 85.26.2: photographie (par J. Le Roch, photographe à Saumur), 1860

  • Archives départementales du Maine-et-Loire, G 1353 (testament de Guillaume d'Harcourt, 4 janvier 1485)

  • Archives nationales, 1 AP 1419 (registre du Parlement de Paris statuant sur l'exécution du testament de Jeanne d'Harcourt)

Fonds figurés

  • Bibliothèque nationale de France, Département des Estampes, coll. Gaignières, Topographie de la France, Va 49, t. II (Bouchot n°5497)

Bibliographie

  • J. Noblet, " La collégiale Notre-Dame de Montreuil-Bellay ou l'éphémère nécropole des comtes de Tancarville ", Archives d'Anjou, mélanges d'histoire et d'archéologie angevins, n°13, 2009, p. 27-43

  • L. Vallière, Diocèse de Poitiers, Turnhout, 2008 (Fasti Ecclesiae Gallicanae, 10), p. 6

  • R. Favreau, Le diocèse de Poitiers, Paris, 1988, p. 167

  • J. Noblet, En perpétuelle mémoire : collégiales castrales et Saintes-Chapelles à vocation funéraire en France, 1450-1560, Rennes, 2009

Les informations en italique sont incertaines

Auteur(s) de cette notice: Vincent Tabbagh / Julien Noblet, le 26/8/2019
Pour citer cette fiche:
Vincent Tabbagh / Julien Noblet, « Fiche de la collégiale Notre-Dame de Montreuil-Bellay », Collégiales - Base des collégiales séculières de France (816-1563) [en ligne <http://vafl-s-applirecherche.unilim.fr/collegiales/?i=fiche&j=249>], version du 26/8/2019, consultée le

logo du programme Col&MonUn projet financé par l'ANRlogo du LAMOP
Creative Commons License