Recherche simple

Recherche assistée


Chronologie

Cartographie

Index des lieux


Références consultées

En savoir plus

Mentions légales

Retour en haut de page

Notre-Dame-la-Ronde

Chapitre séculier - Fiche à valider

Informations générales

Sur la demande du roi, la communauté qui comportait apparemment 3 prébendes à sa nomination, est refondée par l'archevêque Eudes Rigaud en 1257. Cette collégiale est en même temps une paroisse dont la cure reste complètement indépendante du chapitre jusqu'en 1455. Elle dispose de revenus importants : en 1257, chaque prébende rapporte 40 livres tournois par an, celle du doyen 50, bien qu'Eudes Rigaud ait diminué leurs revenus antérieurs de façon à assurer des distributions quotidiennes. En plus des chanoines, 3 vicaires perpétuels servent au choeur et perçoivent chacun 16 l. t. Le bâtiment n'existe plus

Frise chronologique

Réseaux

Localisation

Localisation administrative actuelle

  • Rouen (Seine-Maritime, France)

Géographie religieuse médiévale

  • Diocèse de Rouen (province ecclésiastique de Rouen)

Chronologie Les évènements concernant la chronologie sont en bleu dans la frise

  • Attestation en 1257
  • Refondation en 1257

    La collégiale est organisée par l'archevêque de Rouen Eudes Rigaud en collaboration avec le roi Louis IX

  • Disparition en 1791

Transformations de l'établissement

Transformation de l'institution Les informations concernant les transformations sont en vert sombre dans la frise

État antérieur

  • Chapitre séculier (communauté masculine) jusque 1257

État du chapitre

  • Chapitre séculier (communauté masculine) entre 1257 et 1790

Relations Les évènements concernant la chronologie sont en bleu sarcelle dans la frise

Notre-Dame-la-Ronde est en relation avec :

  • École : École Notre-Dame-la-Ronde (école - Rouen, France) entre 1252 et jusqu'en 1791

Effectifs

Chanoines et dignitaires Les informations concernant les chanoines et dignitaires sont en rouge sombre dans la frise

  • 3 membres jusque 1257
  • 4 membres entre 1257 et 1790
  • 1 doyen entre 1257 et 1790

    Le décanat est uni en 1455 à la cure de la paroisse. Il vaut 105 livres tournois en 1498

Collateurs Les informations concernant les collateurs sont en rouge claire dans la frise

Bénéfice indéterminé

  • Roi de France en 1256

Dignité décanale

  • archevêque de Rouen en 1256

Patron Les informations concernant les patrons sont en rouge claire dans la frise

Bénéfice indéterminé

  • Roi de France en 1256

Documentation

Sources manuscrites

  • Archives départementales de la Seine-Maritime, G 1222, G 7418 (obituaire), G 7419-7483

Sources imprimées

  • Gallia christiana, t. XI, Instrumenta, col. 34-35

  • A. Longnon, Pouillés de la province de Rouen, Paris, 1903 (Recueil des Historiens de la France. Pouillés 2), p. 2

  • T. Bonnin, Journal des visites pastorales d'Eudes Rigaud archevêque de Rouen, Rouen,1852, p. 795-796

Bibliographie

  • F. Farin, Histoire de la ville de Rouen, Rouen, 1738, quatrième partie p. 49-58

Les informations en italique sont incertaines

Auteur(s) de cette notice: Vincent Tabbagh, le 23/3/2020
Pour citer cette fiche:
Vincent Tabbagh, « Fiche de la collégiale Notre-Dame-la-Ronde de Rouen », Collégiales - Base des collégiales séculières de France (816-1563) [en ligne <http://vafl-s-applirecherche.unilim.fr/collegiales/?i=fiche&j=187>], version du 23/3/2020, consultée le

logo du programme Col&MonUn projet financé par l'ANRlogo du LAMOP
Creative Commons License