Recherche simple

Recherche assistée


Chronologie

Cartographie

Index des lieux


Références consultées

En savoir plus

Mentions légales

Retour en haut de page

Notre-Dame

Chapitre séculier - Fiche en cours

Informations générales

En une chapelle qui remonte peut-être à une fondation du duc de Normandie Richard II en 998 dans son château de Cherbourg, Guillaume le Conquérant, en remerciement d'une guérison, organise avec son épouse Mathilde, par un acte daté de 1063-1066, un ensemble de huit prébendes, dont l'une d'elles a reçu par ailleurs des biens de la part d'un certain Guillaume de Vauville. Cette chapelle abritait alors des reliques de saints que l'acte ne nomme pas. L'opération semble avoir connu deux étapes sans doute proches dans le temps, la première portant sur trois prébendes et la seconde sur cinq, l'acte de 1063-1066 rassemblant le tout. Cette église est dédiée à la Vierge, chaque prébende reçoit des revenus propres et portera donc un nom particulier lié à la localisation de son patrimoine. A la mort du titulaire, le revenu de sa prébende revient à la communauté, jusqu'à la nomination de son successeur par le duc. Les fondateurs établissent pour aider les chanoines un coûtre et au moins un diacre et un clerc. Les chanoines disposaient de maisons canoniales dans le bourg du château. Selon Musset, une prébende fut supprimée en 1134, une autre donnée en 1198 à l'abbaye de chanoines prémontrés de Blanchelande. En octobre 1209, le roi Philippe-Auguste attribue à l'évêque de Coutances, qui devient donc le patronus et dominus de cette église, la pleine et libre ordinatio de toutes les prébendes et de leurs possessions à la mort de ceux qui les détiennent. Alors au nombre de six, Hugues de Morville les supprime par un acte daté de 1223-1230. Leurs biens et revenus sont soigneusement répartis par l'évêque et le chapitre cathédral entre la mense épiscopale, le trésorier et l'écolâtre de la cathédrale, des prébendes et la commune du chapitre. Mais restent sur place à Cherbourg six chapelains nommés par l'évêque, tenus de chanter les heures canoniales, pensionnés chacun de douze livres tournois par an, avec d'autres clercs qui percevront en tout trente livres par an, le tout payé par le chapitre cathédral. Le bâtiment de la chapelle disparaît au XVIIIe siècle.

Frise chronologique

Localisation

Localisation administrative actuelle

  • Cherbourg (Manche, France)

Géographie religieuse médiévale

  • Diocèse de Coutances (province ecclésiastique de Rouen)

Chronologie Les évènements concernant la chronologie sont en bleu dans la frise

  • Fondation entre 1063 et 1066 par Guillaume le Conquérant et son épouse Mathilde, seigneur du lieu
  • Disparition entre 1223 et 1230 par Hugues de Morville, évêque de Coutances

Transformations de l'établissement

Transformation de l'institution Les informations concernant les transformations sont en vert sombre dans la frise

État du chapitre

  • Chapitre séculier (communauté masculine) entre 1063 - 1066 et 1223 - 1230

État postérieur

  • Chapellenies

Effectifs

Chanoines et dignitaires Les informations concernant les chanoines et dignitaires sont en rouge sombre dans la frise

  • 8 chanoines (sans les dignitaires) entre 1063 - 1066 et 1134
  • 7 chanoines (sans les dignitaires) entre 1134 et 1198
  • 6 chanoines (sans les dignitaires) entre 1198 et 1230

Patrons Les informations concernant les patrons sont en rouge claire dans la frise

Prébende de simple chanoine

  • Duc de Normandie : 8 prébendes entre 1063 et 1209
  • Evêque de Coutances : 6 prébendes entre 1209 et 1230

État actuel du site

  • Disparu

Documentation

Sources imprimées

  • Le cartulaire du chapitre cathédral de Coutances, éd. J. Fontanel, Saint-Lô, 2003, n° 289 p. 429-430, n° 290 p. 431, n° 299 p. 439, n° 325 p. 466-468, n° 339 p. 483-489

  • Cartulaire normand de Philippe-Auguste, Louis VIII, Saint-Louis et Philippe-le-Hardi, éd. L. Delisle, (Mémoires de la Société des Antiquaires de Normandie, 16), Caen, 1852, n° 162 p. 27

  • Recueil des actes des ducs de Normandie de 911 à 1066, éd. M. Fauroux (Mémoires de la Société des Antiquaires de Normandie, 36), Caen, 1961, n° 224 p. 426-434

Bibliographie

  • J. Fournée " Le renouveau canonial en Normandie", dans Crises et réformes dans l'Eglise de la Réforme grégorienne à la Préréforme, Actes du 115e congrès national des Sociétés savantes, Avignon 1990, section d'Histoire médiévale et de philologie, Paris, 1991, p.  33

  • L. Musset, "Recherches sur les communautés de clercs séculiers en Normandie au XIe siècle", Bulletin de la Société des Antiquaires de Normandie, t. 55, 1959-1960, p. 7, 11, 19, 23, 30

  • J.-T. Voisin La Hougue, Histoire de la ville de Cherbourg, Cherbourg, 1835, p. 31-32

Les informations en italique sont incertaines

Auteur(s) de cette notice: Vincent Tabbagh / Pascal Montaubin, le 30/7/2022
Pour citer cette fiche:
Vincent Tabbagh / Pascal Montaubin, « Fiche de la collégiale Notre-Dame de Cherbourg », Collégiales - Base des collégiales séculières de France (816-1563) [en ligne <http://vafl-s-applirecherche.unilim.fr/collegiales/?i=fiche&j=1058>], version du 30/7/2022, consultée le

logo du programme Col&MonUn projet financé par l'ANRlogo du LAMOP
Creative Commons License