Recherche simple

Recherche assistée


Chronologie

Cartographie

Index des lieux


Références consultées

En savoir plus

Mentions légales

Retour en haut de page

Sainte-Trinité

Chapitre séculier - Fiche en cours

Informations générales

Les sources concernant cette collégiale sont indigentes. Il ne semble plus exister d'actes de première main et seuls quelques actes modernes des archives de l'Ordre du Temple et de l'Ordre des Hospitaliers la mentionnent

Frise chronologique

Localisation

Localisation administrative actuelle

  • Reims (Marne, France)

Géographie religieuse médiévale

  • Diocèse de Reims (province ecclésiastique de Reims)

Chronologie Les évènements concernant la chronologie sont en bleu dans la frise

  • Fondation vers 1040 par Constant, doyen du chapitre de Reims

    Dom Marlot, P. Varin et la Gallia Christiana permettent de situer la fondation vers 1040

  • Disparition vers 1170 par Henri de France, archevêque de Reims

    Le collégiale a été donnée par l'archevêque Henri de France à l'Ordre des Chevaliers du Temple vers 1170. Ils y établissent une commanderie

Transformations de l'établissement

Transformation de l'institution Les informations concernant les transformations sont en vert sombre dans la frise

État du chapitre

  • Chapitre séculier (communauté masculine) entre circa 1040 et circa 1170

État postérieur

  • Commanderie (communauté masculine) entre circa 1170 et 1312

    En 1312, la commanderie du Temple est reprise par les Hospitaliers

Transformation du bâti Les informations concernant les transformations sont en vert dans la frise

Occupation antérieure

  • Chapelle entre circa 500 et circa 1040

    La tradition locale veut qu'une chapelle dédiée à Saint-Martin précéda l'église de la Trinité. Elle aurait été fondée après que saint Remi eut combattu les démons qui auraient mis le feu à la ville. Il y aurait donc eu un changement de vocable lors de la fondation de la collégiale    


Effectifs

Chanoines et dignitaires Les informations concernant les chanoines et dignitaires sont en rouge sombre dans la frise

  • 10 chanoines (sans les dignitaires) à partir de circa 1040

    Le doyen du chapitre de Reims, Constant, aurait établi 4 chanoines.

    Le neveu du fondateur aurait institué 6 autres chanoines

Collateur Les informations concernant les collateurs sont en rouge claire dans la frise

Prébende de simple chanoine

  • Chapitre cathédral de Reims : 10 prébendes vers 1040

    Les sources sont indigentes. Le fait que l'archevêque demande le consentement du chapitre cathédral pour donner la collégiale à l'Ordre du Temple pourrait suggérer qu'elle soit sous la juridiction du chapitre de Reims

Documentation

Bibliographie

  • M.-L. Germain, Les églises collégiales de Saint-Timothée, Saint-Côme-et-Damien, Sainte-Balsamie et de la Trinité : étude de quatre chapitres rémois et de leurs chanoines du XIe siècle à la fin du Moyen-Âge, mémoire de Master, Université de Reims, 2009

  • P. Demouy, Genèse d'une Cathédrale, Paris, 2005

  • G. Lallemand, "La Commanderie du Temple à Reims", TANR, t. 155, 1843-1846

Les informations en italique sont incertaines

Auteur(s) de cette notice: Nicolas Philippe, le 28/7/2022
Pour citer cette fiche:
Nicolas Philippe, « Fiche de la collégiale Sainte-Trinité de Reims », Collégiales - Base des collégiales séculières de France (816-1563) [en ligne <http://vafl-s-applirecherche.unilim.fr/collegiales/?i=fiche&j=1024>], version du 28/7/2022, consultée le

logo du programme Col&MonUn projet financé par l'ANRlogo du LAMOP
Creative Commons License