Recherche simple

Recherche assistée


Chronologie

Cartographie

Index des lieux


Références consultées

En savoir plus

Mentions légales

Retour en haut de page

Sainte-Trinité

Chapitre séculier - Fiche à valider

Informations générales

La collégiale de la Sainte-Trinité est fondée par le cardinal Raymond de Canillac en 1372, à proximité de la cathédale Saint-Pierre-et-Saint-Paul de Maguelone, car il a occupé le bénéfice de prévôt du chapitre cathédral. Le chapitre compte 12 chapelains, chargé de veiller sur le tombeau du cardinal et de célébrer l'anniversaire du défunt tous les 19 juin. La collégiale est détruite en 1568 lors des guerres de Religion. Les chapelains se réfugient à Montpellier, dans la cathédrale, et leur nombre est réduit à 6 au début du XVIe siècle. Les vestiges du tombeau du cardinal de Canillac sont déplacés dans la chapelle nord du transept de la cathédrale de Maguelone

Frise chronologique

Localisation

Localisation administrative actuelle

  • Villeneuve-lès-Maguelone (Herault, France)

Géographie religieuse médiévale

  • Diocèse de Maguelonne (province ecclésiastique de Narbonne)

Chronologie Les évènements concernant la chronologie sont en bleu dans la frise

  • Fondation en 1372 par Raymond de Canillac, cardinal de Palestrina
  • Disparition en 1790

Transformations de l'établissement

Transformation de l'institution Les informations concernant les transformations sont en vert sombre dans la frise

État du chapitre

  • Chapitre séculier (communauté masculine) entre 1372 et 1790

    Les exécuteurs testamentaires du cardinal de Caniilac, le cardinal Anglic Grimoard et Pons de La Garde, évêque de Mende, donnent des status au chapitre en 1373

Effectifs

Chanoines et dignitaires Les informations concernant les chanoines et dignitaires sont en rouge sombre dans la frise

  • 5 chanoines (sans les dignitaires) entre circa 1650 et 1790

    Le nombre de membres du chapitre est réduit à 6 au début du XVIe siècle

  • 9 chanoines (sans les dignitaires) entre 1372 et circa 1650
  • 1 doyen entre 1372 - 1373 et 1790

    Le doyen du chapitre est désigné par le prévôt de Maguelone ou le prieur de Saint-Firmin de Montpellier puis confirmé par l'évêque de Maguelone. Il doit être obligatoirement choisi parmi les chanoines de la cathédrale

  • 1 sacriste entre 1372 - 1373 et 1790
  • 1 préchantre entre 1372 - 1373 et 1790

Collateur Les informations concernant les collateurs sont en rouge claire dans la frise

Dignité décanale

  • Prévôt de la cathédrale de maguelone ou prieur de Saint-Firmin de Montpellier entre 1372 et 1790

Patron Les informations concernant les patrons sont en rouge claire dans la frise

Prébende de simple chanoine

  • Famille de Canillac entre 1372 et 1790

    Le droit de patronnage du chapitre est dévolu en 1372 par le cardinal de Canillac à ses descendants. En 1484, un accord est passé entre le baron de Canillac et le prieur de Saint-Firmin de Montpellier, pour présenter en alternance aux bénéfices

État actuel du site

  • Disparu

Documentation

Sources manuscrites

  • Archives départementales de l'Hérault, G 4167, statuts du chapitre ; G 4168, état des biens acquis par les procureurs du cardinal de Canillac en faveur du collège

Bibliographie

  • J-J. Expilly, Dictionnaire géographique, historique et politique des Gaules et de la France, Amsterdam, 1766, t. 4, p. 876-877

Les informations en italique sont incertaines

Auteur(s) de cette notice: Fabrice Ryckebusch / Emmanuel Moureau , le 9/8/2019
Pour citer cette fiche:
Fabrice Ryckebusch / Emmanuel Moureau , « Fiche de la collégiale Sainte-Trinité de Villeneuve-lès-Maguelone », Collégiales - Base des collégiales séculières de France (816-1563) [en ligne <http://vafl-s-applirecherche.unilim.fr/collegiales/?i=fiche&j=1017>], version du 9/8/2019, consultée le

logo du programme Col&MonUn projet financé par l'ANRlogo du LAMOP
Creative Commons License