Recherche simple

Recherche assistée


Chronologie

Cartographie

Index des lieux


Références consultées

En savoir plus

Mentions légales

Retour en haut de page

Saint-Pierre

Chapitre séculier - Fiche valide

Informations générales

Plus ancienne des fondations canoniales du diocèse en dehors de celles de Poitiers, la collégiale Saint-Pierre d'Airvault est créée pour des chanoines séculiers par Audéarde, comtesse d'Angoulême veuve d'Herbert Ier, vicomte de Thouars, dans les années 980, en compagnie de Gilbert Ier, évêque de Poitiers (975-après mars 1019) dans le double but de s'assurer un lieu de sépulture et d'encadrer les moniales de Bonneval (S. Perrault, 2011, p. 302-303). Elle dote son église de la terre d'Irai avec 4 familles de ses serfs qu'elle exempte de l'armée, de la milice, des tributs, du droit de fromentage et toutes autres charges pour ne servir qu'à l'église qu'elle venait de fonder (Médiathèque de Poitiers, Dom Fontenau, t. 26, ms. 480, p. 143 daté 971 par Fonteneau). En avril 988, la vicomtesse cède le monasterium à l'abbaye de Saint-Géraud d'Aurillac (R. Grand, 1947, p. 243-260).

En 1095, à la demande d'Aimery, vicomte de Thouars, l'évêque de Poitiers Pierre II refonde la collégiale en une abbaye de chanoines réguliers (Médiathèque de Poitiers, Dom Fonteneau, t. 26, ms. 480, p. 169 ; S. Perrault, annexe 2, p. 304-306)

Frise chronologique

Localisation

Localisation administrative actuelle

  • Airvault (Deux-Sèvres, France)

Géographie religieuse médiévale

  • Diocèse de Poitiers (province ecclésiastique de Bordeaux)

Chronologie Les évènements concernant la chronologie sont en bleu dans la frise

  • Fondation entre 980 et 988 par Audéarde, comtesse d'Angoulême

    Avril 980 : premier acte dans lequel Audéarde porte le titre de vicomtesse

    Avril 988 : la comtesse de Thouars Audéarde, vicomtesse d'Angoulême, cède le monasterium d'Airvault à l'abbaye Saint-Géraud d'Aurillac (R. Grand, 1947, p. 243-260), ce qui ne signifie pas la disparition de la communauté canoniale

    1064 : les chanoines sont mentionnés alors que l'autel du Crucifix est béni, ce qui ne peut prouver une continuité sans rupture de la communauté depuis la fin du Xe siècle (S. Perrault, 2011, p. 267-268)

  • Régularisation en 1095 par Pierre II, évêque de Poitiers

    A la demande d'Aimery, vicomte de Thouars, l'évêque de Poitiers Pierre II refonde la collégiale en une abbaye de chanoines réguliers (Médiathèque de Poitiers, Dom Fonteneau, t. 26, ms. 480, p. 169 ; S. Perrault, 2011, annexe 2, p. 304-306)

Transformations de l'établissement

Transformation de l'institution Les informations concernant les transformations sont en vert sombre dans la frise

État du chapitre

  • Chapitre séculier (communauté masculine) entre 980 - 988 et 1095

État postérieur

  • Chapitre régulier (communauté masculine) à partir de 1095

Transformation du bâti Les informations concernant les transformations sont en vert dans la frise

Bâtiment du chapitre

  • Collégiale séculière entre 980 - 988 et 1095

Occupation postérieure

  • Collégiale régulière à partir de entre 1075 et 1101

    Reconstruction de l'église à la fin du XIe siècle d'après le style du chevet (Base Mérimée PA00101165)


    En élévation

État actuel du site

  • En élévation totale

    La chapelle accolée au massif occidental semble être l'élément le plus ancien. Elle remonte peut-être à l'époque de la collégiale séculière, au Xe siècle.

    Le chevet de l'église régularisée est construit à la fin du XIe siècle, le narthex et la façade au début du XIIe siècle, les voûtes au début du XIIIe siècle. L'édifice subit de grosses restaurations au XIXe siècle (Base Mérimée, PA00101165)

Documentation

Sources manuscrites

  • Médiathèque de Poitiers, Dom Fontenau, t. 26, ms. 480, p. 143

Bibliographie

  • S. Perrault, "Documents relatifs à l'abbaye d'Airvault", Revue historique du Centre Ouest, t. 10, 2011, p. 301-313

  • S. Perrault, "A propos d'un diplôme royal du XIe siècle pour le chapitre de Faye-la-Vineuse : la diffusion du modèle canonial dans le diocèse de Poitiers", Revue historique du Centre-Ouest, 2011, t. 10, p. 265-299

  • R. Grand, "Une charte inédite du Xe siècle. Donation à Saint-Géraud d'Aurillac par Aldegarde, comtesse-douairière d'Angoulême, de divers monastères, églises et bien-fonds, sis en Poitou dans les "pays" de Thouars et de Niort", Le Moyen Âge, t. 53, 1947, p. 243-260

  • J. Berthelé, "La date de l'église d'Airvault", Revue poitevine et saintongeaise, t. 3, 1886-1887, p. 262-263

Les informations en italique sont incertaines

Auteur(s) de cette notice: Véronique Soulay / Anne Massoni, le 16/3/2020
Pour citer cette fiche:
Véronique Soulay / Anne Massoni, « Fiche de la collégiale Saint-Pierre de Airvault », Collégiales - Base des collégiales séculières de France (816-1563) [en ligne <http://vafl-s-applirecherche.unilim.fr/collegiales/?i=fiche&j=800>], version du 16/3/2020, consultée le

logo du programme Col&MonUn projet financé par l'ANRlogo du LAMOP
Creative Commons License