Recherche simple

Recherche assistée


Chronologie

Cartographie

Index des lieux


Références consultées

En savoir plus

Mentions légales

Retour en haut de page

Sainte-Croix

Chapitre séculier - Fiche valide

Informations générales

Sa fondation sous l'épiscopat d'Isembert Ier (1021-1047) est attestée par une bulle du pape Innocent III datée de 1211. Entre 1087 et 1093, Hugues VI le Diable et son fils Hugues VII le Brun remettent l'église Sainte-Croix aux moines de Saint-Cyprien. Les chanoines de Sainte-Croix deviennent alors réguliers, ce qui est confirmé par une lettre datée entre 1090 et 1094 d'Yves de Chartres à Pierre II évêque de Poitiers qui se plaint du mauvais accueil d'un clerc mandaté par Pierre II pour gouverner une église régulière de son diocèse de peur qu', lle ne passe dans le domaine de Saint-Cyprien

Frise chronologique

Localisation

Localisation administrative actuelle

  • Angles-sur-l'Anglin (Vienne, France)

Géographie religieuse médiévale

  • Diocèse de Poitiers (province ecclésiastique de Bordeaux)

Chronologie Les évènements concernant la chronologie sont en bleu dans la frise

  • Fondation entre 1021 et 1047 par Isembert Ier, évêque de Poitiers

    Isembert Ier fonde le chapitre sur des terres épiscopales, en compagnie de sa mère Theberge et de ses frères Senebald et Manassès (S. Perrault, 2011, p. 270)

  • Régularisation entre 1087 et 1093 par Hugues VI le Diable et Hugues VII le Brun, seigneurs de Lusignan

    La régularisation est consécutive à la donation de la communauté aux moines de Saint-Cyprien de Poitiers (S. Perrault, 2011, p. 270 ; Cartulaire de Saint-Cyprien de Poitiers, 1874, n°9, 12, 13, 43, 208, 209, 219)

Transformations de l'établissement

Transformation de l'institution Les informations concernant les transformations sont en vert sombre dans la frise

État du chapitre

  • Chapitre séculier (communauté masculine) entre 1021 - 1047 et 1087 - 1093

État postérieur

  • Chapitre régulier (communauté masculine) entre 1087 - 1093 et 1790

État actuel du site

  • En élévation partielle

    Il ne reste qu'une unique travée  de l'ancienne église abbatiale, détruite vers 1835. La première pierre de l'édifice fut posée en 1175 et la dédicace eut lieu en 1192 (Base Mérimée, PA00105326). Cet édifice n'est donc pas la collégiale séculière du XIe siècle 

Documentation

Sources imprimées

  • Cartulaire de Saint-Cyprien de Poitiers, éd. Rédet, Poitiers, 1874, n°9, 12, 13, 43, 208, 209, 219

Bibliographie

  • Ph. Durand, "La protection religieuse de l'entrée du château à l'époque romane en Haut-Poitou", Cahiers de civilisation médiévale, 1988, p. 159-212

  • S. Perrault, "A propos d'un diplôme royal du XIe siècle pour le chapitre de Faye-la-Vineuse : la diffusion du modèle canonial dans le diocèse de Poitiers", Revue historique du Centre-Ouest, 2011, t. 10, p. 265-299

Les informations en italique sont incertaines

Auteur(s) de cette notice: Véronique Soulay / Anne Massoni, le 16/3/2020
Pour citer cette fiche:
Véronique Soulay / Anne Massoni, « Fiche de la collégiale Sainte-Croix de Angles-sur-l'Anglin », Collégiales - Base des collégiales séculières de France (816-1563) [en ligne <http://vafl-s-applirecherche.unilim.fr/collegiales/?i=fiche&j=798>], version du 16/3/2020, consultée le

logo du programme Col&MonUn projet financé par l'ANRlogo du LAMOP
Creative Commons License