Recherche simple

Recherche assistée


Chronologie

Cartographie

Index des lieux


Références consultées

En savoir plus

Mentions légales

Retour en haut de page

Saint-Thierry

Chapitre séculier - Fiche à faire

Frise chronologique

Localisation

Localisation administrative actuelle

  • Saint-Thierry (Marne, France)

Géographie religieuse médiévale

  • Diocèse de Reims (province ecclésiastique de Reims)

Transformations de l'établissement

Transformation de l'institution Les informations concernant les transformations sont en vert sombre dans la frise

État antérieur

  • Communauté monastique (communauté masculine) entre circa 508 et circa 822

    Saint Thierry, disciple de saint Remi, a fondé un monastère au début du VIe siècle (J. HOURLIER, dans Saint-Thierry... p23 -38

État du chapitre

  • Chapitre séculier (communauté masculine) entre circa 822 et 972

    Les sources mentionnent des chanoines sous Hincmar. L'archevêque portait le titre d'Abbé de Saint-Thierry. De 972 à 976 des moines de Saint-Remi, sous la conduite de l'abbé Airard, réforment le monastère. En 976, Lothaire et sa femme assistent à l'élévation des reliques de saint Thierry

État postérieur

  • Communauté monastique entre 972 et 1777

    La Congrégation de Saint-Maur décide de fermer le monastère en 1775. L'évêque de Beauvais voulant rétablir l'abbaye de Breteuil, propose que Saint-Thierry soit supprimée. Ses revenus sont donnés à l'abbaye de Saint-Remi de Reims qui a besoin de ressources pour rénover ses bâtiments, après un incendie en 1774. La suppression est effective en 1777

Transformation du bâti Les informations concernant les transformations sont en vert dans la frise

Occupation postérieure

  • Monastère entre 972 et 1777

    Après la suppression de la vie conventuelle en 1777, une partie des bâtiments sont détruits, à l'exception de la salle capitulaire


    Détruit

Effectifs

Chanoines et dignitaires Les informations concernant les chanoines et dignitaires sont en rouge sombre dans la frise

  • 12 chanoines (sans les dignitaires) entre circa 822 et 972

    En 972, les douze chanoines sont remplacés par les moines de Saint-Remi pour réformer le monastère

  • 1 abbé entre circa 822 et 972

    L'archevêque de Reims porte le titre d'abbé

Documentation

Sources imprimées

  • Gallia christiana, t. IX, col. 181

Bibliographie

  • P. Corbet, Les fondations et la vie canoniale en Champagne des origines au XIIIe siècle, mémoire de Maîtrise, Université de Reims, 1972

  • P. Demouy, Genèse d'une Cathédrale, Paris, 2005

  • Ed. M. BUR, Saint-Thierry, une abbaye du VIe au XXe siècle, Actes du Colloque international d'Histoire monastique, Reims-Saint-Thierry, 11 au 14 octobre 1976, Saint-Thierry, 1979

Les informations en italique sont incertaines

Auteur(s) de cette notice: Nicolas Philippe, le 19/8/2018
Pour citer cette fiche:
Nicolas Philippe, « Fiche de la collégiale Saint-Thierry de Saint-Thierry », Collégiales - Base des collégiales séculières de France (816-1563) [en ligne <http://vafl-s-applirecherche.unilim.fr/collegiales/?i=fiche&j=745>], version du 19/8/2018, consultée le

logo du programme Col&MonUn projet financé par l'ANRlogo du LAMOP
Creative Commons License