Recherche simple

Recherche assistée


Chronologie

Cartographie

Index des lieux


Références consultées

En savoir plus

Mentions légales

Retour en haut de page

Notre-Dame

Chapitre séculier - Fiche à valider

Informations générales

L'église aurait été fondée après la découverte d'une statue de la Vierge dans les marais, c'est pourquoi aujourd'hui on lui donne l'appellation de Notre-Dame des Marais

Frise chronologique

Réseaux

Iconographie

Localisation

Localisation administrative actuelle

  • Montluel (Ain, France)

Paroisse ancienne

  • Dagneux

Géographie religieuse médiévale

  • Diocèse de Bourg-en-Bresse (province ecclésiastique de Lyon) depuis 1515
  • Diocèse de Lyon (province ecclésiastique de Lyon) depuis 1535

Chronologie Les évènements concernant la chronologie sont en bleu dans la frise

  • Fondation en 1530 par Charles III et sa femme Béatrice de Portugal, duc et duchesse de Savoie

    Cette fondation est faite à la demande des curés de différentes paroisses afin de constituer une communauté de chanoines

Transformations de l'établissement

Transformation de l'institution Les informations concernant les transformations sont en vert sombre dans la frise

État antérieur

  • Communauté de prêtres en 1530

    Avant la fondation de la collégiale, l'église est paroissiale. Le culte est assuré par une société de prêtres

État du chapitre

  • Chapitre séculier (communauté masculine) à partir de 1530

Transformation du bâti Les informations concernant les transformations sont en vert dans la frise

Occupation antérieure

  • Église jusque 1530

Relations Les évènements concernant la chronologie sont en bleu sarcelle dans la frise

Notre-Dame est en relation avec :

  • Droit de patronage : communauté paroissiale Saint-André (église dépendante - Saint-André-le-Bouchoux, France)
  • Droit de patronage : communauté paroissiale Saint-Priest (église dépendante - Sandrans, France)

Effectifs

Chanoines et dignitaires Les informations concernant les chanoines et dignitaires sont en rouge sombre dans la frise

  • 1 doyen entre 1530 et 1790
  • 5 chanoines (sans les dignitaires) à partir de 1530
  • 12 chanoines (sans les dignitaires) à partir de entre 1666 et 1669

Collateurs Les informations concernant les collateurs sont en rouge claire dans la frise

Prébende indéterminée

  • chapitre du lieu : 12 prébendes

Dignité décanale

  • Pape : 1 prébende

État actuel du site

  • En élévation totale

    La collégiale de Montluel est en élévation. Si certaines parties sont de style gothique tardif, une partie de la collégiale a été remaniée au XVIe siècle (portails latéraux de la façade occidentale, chapelle Pupugnat, chef-d'oeuvre et rare exemple de l'architecture Renaissance dans la région, notamment) Comme beaucoup de clochers du département de l'Ain qui ont été abattus pendant la période révolutionnaire, celui-ci a été remonté au XIXe siècle

Documentation

Sources manuscrites

  • Archives départementales de l'Ain, G 24

  • Archives départementales de l'Ain, Trévoux, GG 71

  • Archives départementales du Rhône, 10 G 3134

Bibliographie

  • Chanoine Pépin, "Montluel et son chapitre collégial",

Les informations en italique sont incertaines

Auteur(s) de cette notice: Hervé Chopin, le 21/1/2020
Pour citer cette fiche:
Hervé Chopin, « Fiche de la collégiale Notre-Dame de Montluel », Collégiales - Base des collégiales séculières de France (816-1563) [en ligne <http://vafl-s-applirecherche.unilim.fr/collegiales/?i=fiche&j=7>], version du 21/1/2020, consultée le

logo du programme Col&MonUn projet financé par l'ANRlogo du LAMOP
Creative Commons License