Recherche simple

Recherche assistée


Chronologie

Cartographie

Index des lieux


Références consultées

En savoir plus

Mentions légales

Retour en haut de page

Saint-Firmin-le-Confesseur

Chapitre séculier - Fiche en cours

Informations générales

La collégiale Saint-Firmin-le-Confesseur est le siège d'une paroisse homonyme attestée en 1203.

A partir de 1210 au moins, la paroisse est desservie par deux curés.

Le 10 avril 1791, la paroisse Saint-Firmin-le-Confesseur est supprimée et rattachée à la cathédrale

Frise chronologique

Localisation

Localisation administrative actuelle

  • Amiens (Somme, France)

Paroisse ancienne

  • Saint-Firmin-le-Confesseur

Géographie religieuse médiévale

  • Diocèse d'Amiens (province ecclésiastique de Reims)

Chronologie Les évènements concernant la chronologie sont en bleu dans la frise

  • Attestation entre 1080 et 1088

    A la fin du Moyen Âge, les chanoines font remonter la fondation de leur collégiale à l'évêque d'Amiens saint Sauve en 593

  • Disparition en 1790

    A partir de 1781, l'évêque décide de procéder à l'union des deux chapitres séculiers de Saint-Firmin-le-Confesseur et de Saint-Nicolas-au-Cloître ainsi qu'au transfert de ces deux communautés dans l'ancienne église des Célestins alors vacante afin de former le chapitre Saint-Martin d'Amiens

    Cette union des deux communautés est décrétée par l'évêque le 28 octobre 1786 et confirmée par un arrêt du Parlement de Paris du 8 mai 1787 mais celle-ci n'aboutit pas en raison des nombreuses procédures relatives aux conditions de sa réalisation engagées par les parties impliquées

    Le 9 mars 1789, les chanoines de la collégiale de Saint-Firmin-le-Confesseur sont encore en activité et sont, à cette occasion, assignés à comparaître à l'assemblée générale des trois Etats du bailliage d'Amiens afin de participer à la rédaction du cahier de doléances et à la nomination des députés aux Etats Généraux

Transformations de l'établissement

Transformation de l'institution Les informations concernant les transformations sont en vert sombre dans la frise

État du chapitre

  • Chapitre séculier (communauté masculine) entre jusqu'en 1088 et 1790

    La collégiale Saint-Firmin-le-Confesseur est le siège d'une paroisse homonyme attestée en 1203

    A partir de 1210 au moins, la paroisse est desservie par deux curés

    Le 10 avril 1791, la paroisse Saint-Firmin-le-Confesseur est supprimée et rattachée à la cathédrale

Transformation du bâti Les informations concernant les transformations sont en vert dans la frise

Bâtiment du chapitre

  • Collégiale séculière entre circa 1240 et 1798 - 1804

    Elle est rebâtie dans les années 1240 à quelques mètres au nord-ouest de la cathédrale.

    En 1247, la reconstruction en cours est attestée

    L'église est détruite entre 1798 et 1804


    Détruit
  • Collégiale séculière entre jusqu'en 1088 et 1236 - 1238

    Selon certaines hypothèses, l'église Saint-Firmin-le-Confesseur, encore accolée à la cathédrale à l'époque romane, faisait partie du groupe cathédral carolingien.

    La collégiale est détruite vers 1236-1238 pour laisser place au chantier de la cathédrale gothique

     


    Détruit

Effectifs

Chanoines et dignitaires Les informations concernant les chanoines et dignitaires sont en rouge sombre dans la frise

  • 6 chanoines (sans les dignitaires) en 1362

    Aucun dignitaire n'est attesté dans les sources médiévales

    L'évêque d'Amiens est trésorier en titre de la collégiale car la trésorerie a été intégrée à la mense épiscopale. L'évêque en perçoit les revenus, en assume les charges mais ne possède pas pour autant de prébende dans la collégiale

     

    Un prévôt de la collégiale, en charge des affaires temporelles, est toutefois attesté tardivement en 1481 mais il semble n'être qu'un simple officier

Collateur Les informations concernant les collateurs sont en rouge claire dans la frise

Prébende de simple chanoine

  • Evêque d'Amiens : 6 prébendes jusqu'en 1790

Patrons Les informations concernant les patrons sont en rouge claire dans la frise

Prébende de simple chanoine

  • Evêque d'Amiens : 5 prébendes jusqu'en 1790
  • Abbaye de chanoines réguliers de Saint-Acheul à Amiens : 1 prébende entre 1149 et 1790

    En 1149, l'évêque d'Amiens Thierry donne une prébende de la collégiale à l'abbé de Saint-Acheul 

État actuel du site

  • Disparu

Documentation

Bibliographie

  • S. Abdi, "L'intégration des collégiales Saint-Firmin-le-Confesseur et Saint-Nicolas-au-Cloître dans la ville d'Amiens à la fin du Moyen Âge", dans Les collégiales et la ville dans la province ecclésiastique de Reims (IXe-XVIe siècles), Actes du colloque d'Amiens-Beauvais 3-5 juillet 2009, éd. R. Le Bourgeois, A. Massoni et P. Montaubin, Amiens, Université de Picardie-Jules Verne, 2010, p. 83-99

  • S. Abdi, "Les collégiales Saint-Firmin-le-Confesseur, Saint-Nicolas-au-Cloître et la cathédrale d'Amiens au Moyen Âge, une histoire partagée", Bulletin de l'Association des Amis de la Cathédrale d'Amiens, 2014, p. 40-56

  • S. Abdi, Saint-Firmin le Confesseur et Saint-Nicolas-au-Cloître. Introduction à l'histoire des collégiales en milieu urbain à Amiens des origines à la fin du Moyen Âge, mémoire de master II sous la direction de Ph. Racinet et P. Montaubin, Amiens, 2009

Les informations en italique sont incertaines

Auteur(s) de cette notice: Pascal Montaubin / Sofiane Abdi, le 22/3/2018
Pour citer cette fiche:
Pascal Montaubin / Sofiane Abdi, « Fiche de la collégiale Saint-Firmin-le-Confesseur de Amiens », Collégiales - Base des collégiales séculières de France (816-1563) [en ligne <http://vafl-s-applirecherche.unilim.fr/collegiales/?i=fiche&j=684>], version du 22/3/2018, consultée le

logo du programme Col&MonUn projet financé par l'ANRlogo du LAMOP
Creative Commons License