Recherche simple

Recherche assistée


Chronologie

Cartographie

Index des lieux


Références consultées

En savoir plus

Mentions légales

Retour en haut de page

Notre-Dame

Chapitre séculier - Fiche à valider

Informations générales

Helgaud de Fleury mentionne le "monastère Sainte-Marie à Poissy" dans la liste des établissements construits par Robert le Pieux. La résidence royale de Poissy comptait auparavant, selon le moine, deux autres "monastères", l'un dédié à saint Jean, l'autre à saint Martin. Helgaud utilise du même terme pour qualifier Saint-Aignan d'Orléans. Le monastère Notre-Dame de Poissy est donné en 1077 à l'abbaye du Bec par le roi. L'abbaye de Molesme (diocèse de Langres) en revendique la propriété avant 1094 quand Yves de Chartres écrit au roi pour prendre la défense du Bec contre le roi qui soutient l'abbé Robert de Molesme, ami de la reine. Poissy devient quelques années un prieuré de Molesme. Honorius II confirme en 1125/6 à l'abbé de Saint-Victor de Paris le don fait par l'évêque chartrain Geoffroi de Lèves des annates des prébendes vacantes de la collégiale Sainte-Marie de Poissy. Vers 1143, Gautier, "canonicus de Piseio", est témoin d'une charte épiscopale notifiant le don d'une vigne à Poissy. Poissy est le chef-lieu de l'archidiaconé du Pinserais. Louis IX est baptisé dans la collégiale en 1214. Ses frères Jean et Alphonse reposent au milieu du choeur sous une tombe de cuivre, d'après la copie moderne de l'obituaire de la collégiale. En 1233 meurt, selon l'obituaire de l'abbaye de Joyenval, Thomas, "archidiaconi regalis et collegiatae ecclesiae Pisciacensis". Un official de Poissy, dépendant de l'officialité de Chartres, siège en 1245.

Dénaturée aujourd'hui, l'église avait une élévation à trois niveaux, sans transept (A. Prache). Son abside était entourée d'un déambulatoire

Frise chronologique

Localisation

Localisation administrative actuelle

  • Poissy (Yvelines, France)

Géographie religieuse médiévale

  • Diocèse de Chartres (province ecclésiastique de Sens)

Chronologie Les évènements concernant la chronologie sont en bleu dans la frise

  • Fondation en 1100

Transformations de l'établissement

Transformation de l'institution Les informations concernant les transformations sont en vert sombre dans la frise

État antérieur

  • Communauté monastique (communauté masculine) à partir de 1050
  • Prieuré (dépendance) à partir de 1100

    Prieuré du Bec disputé ensuite par Molesme

  • Prieuré (dépendance) à partir de 1100

    Prieuré de Molesme

État du chapitre

  • Chapitre séculier à partir de 1100

Effectifs

Chanoines et dignitaires Les informations concernant les chanoines et dignitaires sont en rouge sombre dans la frise

  • abbé entre 1223 et 1234

    Pierre "Pissiacensis ecclesie dictus abbas totumque ejusdem loci capitulum" conclut un accord avec l'abbaye de St-Jean-en-Vallée de Chartres en avril 1223 (v.st.)

Patron Les informations concernant les patrons sont en rouge claire dans la frise

  • Roi de France

    Source : pouillé fin XVe s.

Documentation

Sources imprimées

  • D. Lohrmann, Papsturkunden in Frankreich. Diözese Paris, I, Göttingen, 1989, n°4

  • A. Molinier, Obituaires de la province de Sens (Recueil des historiens de la France. Obituaires, 2), Paris, 1906, p. 278, p. 290, p. 305, p. 343

  • Helgaud de Fleury, Vie de Robert le Pieux..., éd. R.-H. Bautier, G. Labory, Paris, 1965, p. 70, p. 132

  • Ch. Métais, Cartulaire de Notre-Dame de Josaphat, Chartres, 1911, t. 1, n°125

  • Cartulaire de St-Jean-en-Vallée de Chartres, éd. R. Merlet, Chartres, 1906, n°207, n°245

Bibliographie

  • Recueil des actes de Louis VI roi de France (1108-1137), éd. J. Dufour, t. 1, Paris, 1992, n°3 (s.d.)

Les informations en italique sont incertaines

Auteur(s) de cette notice: Jean-Vincent Jourd'heuil, le 18/3/2020
Pour citer cette fiche:
Jean-Vincent Jourd'heuil, « Fiche de la collégiale Notre-Dame de Poissy », Collégiales - Base des collégiales séculières de France (816-1563) [en ligne <http://vafl-s-applirecherche.unilim.fr/collegiales/?i=fiche&j=627>], version du 18/3/2020, consultée le

logo du programme Col&MonUn projet financé par l'ANRlogo du LAMOP
Creative Commons License