Recherche simple

Recherche assistée


Chronologie

Cartographie

Index des lieux


Références consultées

En savoir plus

Mentions légales

Retour en haut de page

Notre-Dame-Saint-Jean-Baptiste

Chapitre séculier - Fiche à valider

Informations générales

En 1439, le duc Charles d'Orléans donne le comté de Dunois et la vicomté de Châteaudun à son frère Jean, bâtard d'Orléans. Ce dernier reconstruit contre le donjon du XIIe siècle la chapelle castrale à partir de 1451 et le château à partir de 1459. Il voulut installer un prieuré grâce aux Victorins de Paris et financer leurs bâtiments conventuels. Le testament de 1460 cite à deux reprises la sainte chapelle mais sans nommer le clergé qui pourrait la desservir. Les chanoines réguliers ont certainement occupé les lieux un temps avant de refuser de s'adapter plus longtemps. Dunois meurt en 1464, son coeur est déposé dans la chapelle, mais son corps rejoint la chapelle Saint-Jean-Baptiste qu'il a fondée dans la collégiale de Cléry (diocèse d'Orléans). La chapelle est desservie par un chapelain jusqu'à l'érection en 1490 de la collégiale par le fils de Dunois, François Ier, premier duc de Longueville qui meurt en 1513. La chapelle haute pour les serviteurs est dédiée à la Vierge, la chapelle basse pour les fondateurs à saint Jean-Baptiste, patron de Dunois. Il y a en 1490 un office de chantre et trois de choristes. Entourant la chapelle, une aile dite Dunois jouxte une aile dite Longueville. Les coeurs de François Ier, de son épouse Agnès de Savoie, de leurs petits-fils François II et Louis Ier, sont déposés dans la chapelle. La Sainte-Chapelle et le château sont propriétés de l'Etat depuis 1938, gérés par le Centre des Musées Nationaux

Frise chronologique

Iconographie

Localisation

Localisation administrative actuelle

  • Châteaudun (Eure-et-Loir, France)

Géographie religieuse médiévale

  • Diocèse de Chartres (province ecclésiastique de Sens)

Chronologie Les évènements concernant la chronologie sont en bleu dans la frise

  • Fondation en 1490 par François I d'Orléans-Longueville et Agnès de Savoie, comte et comtesse de Dunois

Transformations de l'établissement

Transformation de l'institution Les informations concernant les transformations sont en vert sombre dans la frise

État du chapitre

  • Chapitre séculier (communauté masculine) à partir de 1490

Transformation du bâti Les informations concernant les transformations sont en vert dans la frise

Bâtiment du chapitre

Effectifs

Chanoines et dignitaires Les informations concernant les chanoines et dignitaires sont en rouge sombre dans la frise

  • 8 chanoines (sans les dignitaires) à partir de 1490

Documentation

Bibliographie

  • J. Noblet, En mémoire perpétuelle. Collégiales castrales et Saintes-Chapelles à vocation funéraire en France (1450-1560), Rennes, 2009, p. 29, p. 32, p. 44, p. 80, p. 82, p. 162, p. 262-263

  • L. Jarry, Testaments, inventaire et compte des obsèques de Jean, bâtard d'Orléans, Orléans, 1892

  • M. Chatenet et N. de Reyniès, Le château de Châteaudun, Paris, 1999

Les informations en italique sont incertaines

Auteur(s) de cette notice: Jean-Vincent Jourd'heuil, le 12/4/2019
Pour citer cette fiche:
Jean-Vincent Jourd'heuil, « Fiche de la collégiale Notre-Dame-Saint-Jean-Baptiste de Châteaudun », Collégiales - Base des collégiales séculières de France (816-1563) [en ligne <http://vafl-s-applirecherche.unilim.fr/collegiales/?i=fiche&j=625>], version du 12/4/2019, consultée le

logo du programme Col&MonUn projet financé par l'ANRlogo du LAMOP
Creative Commons License