Recherche simple

Recherche assistée


Chronologie

Cartographie

Index des lieux


Références consultées

En savoir plus

Mentions légales

Retour en haut de page

Notre-Dame

Chapitre séculier - Fiche à valider

Informations générales

La collégiale de Castelnau-Magnoac est fondée en 1480

Frise chronologique

Iconographie

Localisation

Localisation administrative actuelle

  • Castelnau-Magnoac (Hautes-Pyrénées, France)

Géographie religieuse médiévale

  • Diocèse d'Auch (province ecclésiastique d'Auch)

Chronologie Les évènements concernant la chronologie sont en bleu dans la frise

  • Fondation en 1480

    La collégiale est instituée en 1480 mais il semble que le chapitre de chanoines ait remplacé la communauté de prêtres filleuls préexistante. La fondation en elle-même pourrait émaner des prêtres et des habitants eux-mêmes, comme à Bassoues. La fondation est confirmée en 1485 par l'archevêque d'Auch François de Savoie puis le 26 avril 1492 par le pape Innocent VIII puis le 11 février 1493 par son successeur Alexandre VI

  • Disparition en 1790

Transformations de l'établissement

Transformation de l'institution Les informations concernant les transformations sont en vert sombre dans la frise

État antérieur

  • Communauté de clercs jusque 1480

    Il semble qu'à l'origine, l'église de Castelnau-Magnoac ait abrité une communauté de prêtres filleuls

État du chapitre

  • Chapitre séculier (communauté masculine) entre 1480 et 1790

Effectifs

Chanoines et dignitaires Les informations concernant les chanoines et dignitaires sont en rouge sombre dans la frise

  • 11 chanoines (sans les dignitaires) entre 1480 et 1790
  • 1 doyen entre 1480 et 1790

    La dignité de doyen est attestée dans la bulle du pape Innocent VIII

Collateur Les informations concernant les collateurs sont en rouge claire dans la frise

Prébende de simple chanoine

  • Deux particuliers de Castelnau-Magnoac, les consuls du lieu et l'hebdomadier du chapitre : 12 prébendes entre 1480 et 1790

    La collation des prébendes canoniales est répartie entre deux particuliers de Castelnau-Magnoac, les consuls en exercice et l'hebdomadier du chapitre, sous réserve de l'approbation de l'archevêque d'Auch. Les membres du chapitre doivent être obligatoirement natifs du lieu

État actuel du site

  • En élévation totale

Documentation

Bibliographie

  • C. Bourgeat, "Trois pouillés inédits de l'ancien diocèse d'Auch (XVIe, XVIIe, XVIIIe siècles)", Bulletin de la société archéologique, historique, littéraire et scientifique du Gers, LXIVe année, 1963-1, p. 70-101

  • S. Abadie et F. Marcos-Rigaldiès, "La collégiale de Castelnau-Magnoac", Le Magnoac, Sources et travaux d'histoire haut-pyrénéenne, association Guillaume Mauran, 2014, p. 31-87

Les informations en italique sont incertaines

Auteur(s) de cette notice: Fabrice Ryckebusch / Emmanuel Moureau , le 9/8/2019
Pour citer cette fiche:
Fabrice Ryckebusch / Emmanuel Moureau , « Fiche de la collégiale Notre-Dame de Castelnau-Magnoac », Collégiales - Base des collégiales séculières de France (816-1563) [en ligne <http://vafl-s-applirecherche.unilim.fr/collegiales/?i=fiche&j=588>], version du 9/8/2019, consultée le

logo du programme Col&MonUn projet financé par l'ANRlogo du LAMOP
Creative Commons License