Recherche simple

Recherche assistée


Chronologie

Cartographie

Index des lieux


Références consultées

En savoir plus

Mentions légales

Retour en haut de page

Saint-Cosme-Saint-Damien

Chapitre séculier - Fiche valide

Informations générales

Les sources pour cette collégiale sont indigentes. Son emplacement est incertain, elle se situait dans l'enceinte de l'abbaye Saint-Remi de Reims

Frise chronologique

Localisation

Localisation administrative actuelle

  • Reims (Marne, France)

Géographie religieuse médiévale

  • Diocèse de Reims (province ecclésiastique de Reims)

Chronologie Les évènements concernant la chronologie sont en bleu dans la frise

  • Attestation en 1171

    Dans une bulle du pape Alexandre III, il est indiqué qu'un abbé de Saint-Remi serait à l'origine de la restauration de la vie canoniale dans cette collégiale

    Les prébendes ont été soustraites de la mense abbatiale

  • Disparition en 1458

    La collégiale est donnée à l'abbaye Saint-Remi de Reims. Dans une bulle de Calixte III du 4 mai 1458, on apprend que les 4 prébendes de la collégiale sont données à Saint-Remi

    Cette union s'expliquerait par une trop faible rémunération des prébendes, ce qui résulte de la Guerre de Cent ans, selon l'abbé. Ce dernier a le droit de prendre possession des prébendes lorsqu'elles sont vacantes. Il doit cependant assurer le service divin et les charges des bénéfices supprimés.

    Un moine en est chargé jusque 1572, l'ancienne collégiale devenant à cette date un couvent de frères minimes

Transformations de l'établissement

Transformation de l'institution Les informations concernant les transformations sont en vert sombre dans la frise

État du chapitre

  • Chapitre séculier jusque 1458

État postérieur

  • Prieuré (dépendance) (communauté masculine) entre 1458 et 1472

    La collégiale est unie à l'abbaye de Saint-Remi, un moine ayant le titre de prieur la dessert

  • Prieuré (dépendance) (communauté masculine) entre 1472 et 1789

    L'archevêque et abbé-commenditaire de Saint-Remi Charles de Lorraine fit don du prieuré aux religieux Minimes de Bracanourt, dont le couvent avait été détruit par les Calvinistes

Transformation du bâti Les informations concernant les transformations sont en vert dans la frise

Occupation antérieure

  • Chapelle entre 1119 et 1124

    Une charte de Calixte II (1119-1124) indique que c'est une chapelle


Occupation postérieure

  • Église jusque 1794

    L'église et le couvent sont détruits pendant la Révolution


    Détruit

Effectifs

Chanoines et dignitaires Les informations concernant les chanoines et dignitaires sont en rouge sombre dans la frise

  • 1 doyen

    Les fonctions du décanat sont assurées par l'abbé de Saint-Remi

  • 2 chanoines (sans les dignitaires) en 1171

    Une charte de l'abbé de Saint-Remi, Pierre de Celle, datant de 1171 indique qu'il existe alors 2 prébendes

  • 4 chanoines (sans les dignitaires) entre 1171 et 1458

    L'abbé de Saint-Remi, Pierre de Celle, crée 2 nouvelles prébendes en 1171 (charte conservée). A partir de cette date, 4 chanoines desservent la collégiale

Collateur Les informations concernant les collateurs sont en rouge claire dans la frise

  • Abbé de Saint-Remi : 4 prébendes

    Un document de 1435 et une bulle de Calixte III de 1458 attestent que le droit de collation est détenu par l'abbé de Saint-Remi

Documentation

Bibliographie

  • M.-L. Germain, Les collégiales de Sainte-Balsamie, Saint-Timothée, Saints-Côme-et-Damien, La Trinité de Reims au Moyen Âge, mémoire de Maîtrise, Université de Reims, 2009

  • P. Demouy, Genèse d'une Cathédrale, Paris, 2005

  • P. Desportes, Reims et les Rémois aux XIIIe et XIVe siècles, Paris, 1979

Les informations en italique sont incertaines

Auteur(s) de cette notice: Nicolas Philippe, le 18/3/2020
Pour citer cette fiche:
Nicolas Philippe, « Fiche de la collégiale Saint-Cosme-Saint-Damien de Reims », Collégiales - Base des collégiales séculières de France (816-1563) [en ligne <http://vafl-s-applirecherche.unilim.fr/collegiales/?i=fiche&j=516>], version du 18/3/2020, consultée le

logo du programme Col&MonUn projet financé par l'ANRlogo du LAMOP
Creative Commons License