Recherche simple

Recherche assistée


Chronologie

Cartographie

Index des lieux


Références consultées

En savoir plus

Mentions légales

Retour en haut de page

Sainte-Nourrice puis Sainte-Balsamie

Chapitre séculier - Fiche valide

Informations générales

Le vocable Sainte-Balsamie n'est utilisé dans les sources qu'à partir du XIVe s. Auparavant, l'église est mentionnée sous la titulature de Sainte-Nourrice car la sainte avait allaité saint Remi. Les sources sont indigentes pour cette collégiale. Le bâtiment a disparu, son emplacement est incertain

Frise chronologique

Réseaux

Localisation

Localisation administrative actuelle

  • Reims (Marne, France)

Géographie religieuse médiévale

  • Diocèse de Reims (province ecclésiastique de Reims)

Chronologie Les évènements concernant la chronologie sont en bleu dans la frise

  • Fondation entre 1159 et 1177 par plusieurs clercs

    Aucune charte de fondation n'est conservée. Néanmoins, dom Marlot indique que plusieurs clercs sont à l'origine de cette fondation. Ils auraient demandé la propriété de l'église au chapitre de Reims, à qui elle appartenait. Il s'agirait donc d'une fondation ayant de "multiples fondateurs", à l'instar du chapitre de Vertus, fondé à la même période.

    Alexandre III confirme la fondation (bulle partiellement éditée dans G. Marlot, Metropolis Remensis Historia, t. II, p. 414). Ensuite, un document (Archives départementales de Reims, 2 G 2135) indique que le comte de Champagne Henri le Libéral (1159-1171) donne des revenus à la collégiale, complétés par des dons de son frère, l'archevêque Guillaume aux Blanches Mains

  • Disparition en 1790

Transformations de l'établissement

Transformation de l'institution Les informations concernant les transformations sont en vert sombre dans la frise

État du chapitre

  • Chapitre séculier (communauté masculine) entre 1159 - 1177 et 1790

Relations Les évènements concernant la chronologie sont en bleu sarcelle dans la frise

Sainte-Nourrice puis Sainte-Balsamie est en relation avec :

  • Droit de patronage : communauté paroissiale Saint-Memmie (église dépendante - Baconnes, France) en 1151
  • Droit de patronage : communauté paroissiale Saint-Martin (église dépendante - Cheppy, France)
  • Droit de patronage : communauté paroissiale Sainte-Croix (église dépendante - Sommepy-Tahure, France)
  • Droit de patronage : communauté paroissiale Saint-Hilaire (église dépendante - Tauxières-Mutry, France) en 1199

    Un acte (perdu mais inventorié au XVIIIe s.) indique que l'archevêque Guillaume aux Blanches Mains donne au chapitre la nomination de la cure

Effectifs

Chanoines et dignitaires Les informations concernant les chanoines et dignitaires sont en rouge sombre dans la frise

  • 13 chanoines (sans les dignitaires) jusque 1205

    Il n'y a pas de dignitaire dans ce chapitre, le doyen du chapitre cathédral assurant les prérogatives de doyen

  • 12 chanoines (sans les dignitaires) entre 1205 et 1790

    En 1205, il est décidé de réduire le nombre de prébendes qui passent ainsi de 13 à 12 (document publié par P. Varin)

Collateur Les informations concernant les collateurs sont en rouge claire dans la frise

Prébende de simple chanoine

  • Chapitre cathédral de Reims : 12 prébendes

État actuel du site

  • Disparu

    La collégiale est détruite à la Révolution, en 1791

Documentation

Sources manuscrites

  • Archives départementales de la Marne, annexe de Reims, 2 G 2127-2148

Bibliographie

  • P. Demouy, Genèse d'une Cathédrale, Paris, 2005

  • M.-L. Germain, Les collégiales Sainte-Balsamie, Saint-Timothée, Saints-Côme-et-Damien, La Trinité de Reims au Moyen Âge, mémoire de Maîtrise, Université de Reims, 2009

Les informations en italique sont incertaines

Auteur(s) de cette notice: Nicolas Philippe, le 28/7/2022
Pour citer cette fiche:
Nicolas Philippe, « Fiche de la collégiale Sainte-Nourrice puis Sainte-Balsamie de Reims », Collégiales - Base des collégiales séculières de France (816-1563) [en ligne <http://vafl-s-applirecherche.unilim.fr/collegiales/?i=fiche&j=514>], version du 28/7/2022, consultée le

logo du programme Col&MonUn projet financé par l'ANRlogo du LAMOP
Creative Commons License