Recherche simple

Recherche assistée


Chronologie

Cartographie

Index des lieux


Références consultées

En savoir plus

Mentions légales

Retour en haut de page

Saint-Bénigne

Chapitre séculier - Fiche valide

Informations générales

Le célèbre monastère bénédictin, dont l'église est devenue au XIXe siècle la cathédrale du diocèse de Dijon, a connu une période où elle était desservie par une communauté de prêtres, diacres et clercs qui, sous la direction d'un prévôt, ne semblait pas pratiquer la vie régulière. Un texte daté des environs de 841 mentionne des canonici de Saint-Bénigne, avant que l'évêque de Langes Isaac impose vers 869 la règle de saint Benoît

Frise chronologique

Réseaux

Localisation

Localisation administrative actuelle

  • Dijon (Côte-d'Or, France)

Géographie religieuse médiévale

  • Diocèse de Langres (province ecclésiastique de Lyon)

Chronologie Les évènements concernant la chronologie sont en bleu dans la frise

  • Attestation entre 841 et 842
  • Disparition vers 869 par Isaac, évêque de Langres

Transformations de l'établissement

Transformation de l'institution Les informations concernant les transformations sont en vert sombre dans la frise

État antérieur

  • Communauté de clercs (communauté masculine) entre 501 et 600

    Attestation chez Grégoire de Tours

  • Communauté monastique (communauté masculine) entre 632 et 737
  • Communauté de clercs (communauté masculine) entre 751 et 841 - 84

État du chapitre

  • Chapitre séculier (communauté masculine) entre 841 et circa 869

État postérieur

  • Communauté monastique (communauté masculine) à partir de circa 869

Transformation du bâti Les informations concernant les transformations sont en vert dans la frise

Occupation postérieure

  • Cathédrale à partir de 1801

    En élévation

Relations Les évènements concernant la chronologie sont en bleu sarcelle dans la frise

Saint-Bénigne est en relation avec :

Effectifs

Chanoines et dignitaires Les informations concernant les chanoines et dignitaires sont en rouge sombre dans la frise

  • 1 prévôt entre 841 et circa 869

État actuel du site

  • En élévation totale

Documentation

Sources imprimées

  • éd. G. Chevrier et M. Chaume, Chartes et documents de Saint-Bénigne de Dijon : prieurés et dépendances des origines à 1300. I, VIe-Xe siècles, Dijon, 1943-1986, n°12, n°21, n°23, n°55, n°73, n°74, n°82

  • éd. L. d'Achery, Chronica Sancti Benigni Divionensis (Veterum aliquot scriptorum spicilegium, 1), Paris, 1665, p. 353-471

Bibliographie

  • J. P. Roze, L'abbaye Saint-Bénigne de Dijon, Dijon, 2014, p. 22-24

Les informations en italique sont incertaines

Auteur(s) de cette notice: Vincent Tabbagh, le 24/3/2020
Pour citer cette fiche:
Vincent Tabbagh, « Fiche de la collégiale Saint-Bénigne de Dijon », Collégiales - Base des collégiales séculières de France (816-1563) [en ligne <http://vafl-s-applirecherche.unilim.fr/collegiales/?i=fiche&j=510>], version du 24/3/2020, consultée le

logo du programme Col&MonUn projet financé par l'ANRlogo du LAMOP
Creative Commons License