Recherche simple

Recherche assistée

Recherche intégrale


Chronologie

Cartographie

Réseaux

Index des lieux


Références consultées

En savoir plus

Mentions légales

Retour en haut de page

Saint-Pierre

Chapitre séculier - Fiche en cours

Informations générales

Le vocable de cette église est aujourd'hui Saint-Chrysole (depuis 1801). L'église actuelle a été reconstruite sur les ruines de l'édifice détruit en 1917

La collégiale Saint-Pierre est devenue église paroissiale en 1196 avec la nomination d'un curé par l'évêque Étienne de Tournai

Conservation et vénération de reliques de saint Chrysole, apôtre arménien de la vallée de la Lys (le corps y repose jusqu'au XVe siècle avant d'être transféré dans la collégiale Saint-Vulgan de Lens au diocèse d'Arras)

Notice en cours de rédaction

Frise chronologique

Iconographie

Localisation

Localisation administrative actuelle

  • Comines (Nord, France)

Géographie religieuse médiévale

  • Diocèse de Tournai (province ecclésiastique de Reims)

Chronologie Les évènements concernant la chronologie sont en bleu dans la frise

  • Fondation entre 1001 et 1100
  • Attestation en 1144 par seigneurs du lieu

Transformations de l'établissement

Transformation de l'institution Les informations concernant les transformations sont en vert sombre dans la frise

État du chapitre

  • Chapitre séculier à partir de entre 1001 et 1100

Effectifs

Chanoines et dignitaires Les informations concernant les chanoines et dignitaires sont en rouge sombre dans la frise

  • 8 bénéficiers indéterminés jusque 1144
  • 6 bénéficiers indéterminés entre 1001 et 1100
  • 4 membres en 1144
  • 4 membres en 1196
  • 1 doyen en 1362
  • 5 membres en 1362
  • 1 écolâtre en 1469

Collateurs Les informations concernant les collateurs sont en rouge claire dans la frise

  • Seigneur de Comines en 1144
  • Evêque de Tournai en 1144
  • Chapitre du lieu en 1144

Patrons Les informations concernant les patrons sont en rouge claire dans la frise

  • Seigneur de Comines en 1144
  • Evêque de Tournai en 1250

    L'évêque de Tournai est attesté comme patron en 1250

Documentation

Sources imprimées

  • A. Longnon, Pouillés de la province de Reims, t. 1, Paris, 1908 (Recueil des Historiens de la France. Pouillés, 6)

Bibliographie

  • A. Schoonheere, "L'église Saint-Chrysole de Comines-F. (ancienne collégiale Saint-Pierre), ruinée par la Grande Guerre", Mémoires de la Société d'Histoire de Comines-Warneton et de la Région, t. 11, 1981, p. 311-352

  • É. de Moreau, Histoire de l'Église en Belgique, t. complémentaire 1, Bruxelles, 1948 [qui le situe à tort en Belgique]

  • J.-M. Duvosquel, "Histoire médiévale et factums d'avocats : l'évêque de Tournai et le chapitre de Comines", dans Horae Tornacenses. Recueil d'études d'Histoire publiées à l'occasion du VIIIe centenaire de la consécration de la cathédrale de Tournai, Tournai, 1971, p. 95-110

  • B. Meijns, "Les collégiales des villes de Flandre, Xe-XIIe siècles", dans Les collégiales et la ville dans la province ecclésiastique de Reims (IXe-XVIe siècles), Actes du colloque d'Amiens-Beauvais 3-5 juillet 2009, éd. R. Le Bourgeois, A. Massoni et P. Montaubin, Amiens, Université de Picardie-Jules Verne, 2010, p. 15-28

  • P. Trio, "Les collégiales médiévales en Flandre (environ 1300-1500) : entre pouvoir et service", dans Les collégiales et la ville dans la province ecclésiastique de Reims (IXe-XVIe siècles), Actes du colloque d'Amiens-Beauvais 3-5 juillet 2009, éd. R. Le Bourgeois, A. Massoni et P. Montaubin, Amiens, Université de Picardie-Jules Verne, 2010, p. 29-39

  • B. Delmaire, "Les collégiales, leurs paroisses et la vie paroissiale dans les villes d'Artois et de Flandre wallonne (XIIe-XVIe siècle)", dans Les collégiales et la ville dans la province ecclésiastique de Reims (IXe-XVIe siècles), Actes du colloque d'Amiens-Beauvais 3-5 juillet 2009, éd. R. Le Bourgeois, A. Massoni et P. Montaubin, Amiens, Université de Picardie-Jules Verne, 2010, p. 41-56

  • B. Delmaire, "Annexe : Liste provisoire des collégiales séculières de la province de Reims (XIIe-XVIe siècle)", dans Les collégiales et la ville dans la province ecclésiastique de Reims (IXe-XVIe siècles), Actes du colloque d'Amiens-Beauvais 3-5 juillet 2009, éd. R. Le Bourgeois, A. Massoni et P. Montaubin, Amiens, Université de Picardie-Jules Verne, 2010, p. 219-223

  • L.-J. Messiaen, Histoire chronologique, politique et religieuse des seigneurs et de la ville de Comines, suivie de notices sur les établissements publics, ses gildes, ses hameaux et ses hommes célèbres, Courtrai, 1892, 3 vol.

  • B. Meijns, Aken of Jerusalem ? Het ontstaan en de hervorming van de kanonikale instellingen in Vlaanderen tot circa 1155, Louvain, 2000

  • A.-M. Piétresson de Saint-Aubin, Archives départementales du Nord. Répertoire numérique. Série G, t. 1, Lille, 1960, p. 436

Les informations en italique sont incertaines

Auteur(s) de cette notice: Monique Maillard-Luypaert, le 26/11/2018
Pour citer cette fiche:
Monique Maillard-Luypaert, « Fiche de la collégiale Saint-Pierre de Comines », Collégiales - Base des collégiales séculières de France (816-1563) [en ligne <http://vafl-s-applirecherche.unilim.fr/collegiales/?i=fiche&j=495>], version du 26/11/2018, consultée le

logo du programme Col&MonUn projet financé par l'ANRlogo du LAMOP
Creative Commons License