Recherche simple

Recherche assistée


Chronologie

Cartographie

Index des lieux


Références consultées

En savoir plus

Mentions légales

Retour en haut de page

Saint-Gengoult

Chapitre séculier - Fiche valide

Frise chronologique

Localisation

Localisation administrative actuelle

  • Toul (Meurthe-et-Moselle, France)

Géographie religieuse médiévale

  • Diocèse de Toul (province ecclésiastique de Trèves)

Chronologie Les évènements concernant la chronologie sont en bleu dans la frise

  • Fondation en 965 par Gérard, évêque de Toul
  • Disparition entre 1026 et 1052
  • Refondation en 1065 par Udon, évêque de Toul

    Saint Gérard, évêque de Toul, est supposé avoir fondé la collégiale vers 965. Sous l'épiscopat de Bruno de Dagsbourg (futur Léon IX), l'église est détruite dans un incendie qui ravage la ville attaquée par Eudes, comte de Champagne. En 1065, Udon, évêque de Toul, répare la collégiale, rappelle les chanoines, fonde de nouvelles prébendes et unit la prévôté de la collégiale au grand archidiaconé de Toul

  • Disparition en 1790

Transformations de l'établissement

Transformation de l'institution Les informations concernant les transformations sont en vert sombre dans la frise

État antérieur

  • Communauté monastique (communauté féminine) jusque 965

État du chapitre

  • Chapitre séculier entre 965 et 1026 - 1052
  • Chapitre séculier (communauté masculine) entre 1065 et 1790

Transformation du bâti Les informations concernant les transformations sont en vert dans la frise

Bâtiment du chapitre

Effectifs

Chanoines et dignitaires Les informations concernant les chanoines et dignitaires sont en rouge sombre dans la frise

  • 14 membres
  • 1 doyen
  • 1 prévôt

    Le prévôt de la collégiale est aussi grand archidiacre de la cathédrale de Toul

Collateur Les informations concernant les collateurs sont en rouge claire dans la frise

  • Chapitre du lieu en 1402

État actuel du site

  • En élévation totale

Documentation

Sources imprimées

  • A. Longnon, V. Carrière, Pouillés de la province de Trèves, Paris, 1915 (Recueil des Historiens de la France. Pouillés, 5), p. 289, 322

Bibliographie

  • J.-L. Fray, Villes et bourgs de Lorraine. Réseaux urbains et centralité au Moyen Age, Clermont-Ferrand, 2006, p. 192

  • H. Lepage, Les communes de la Meurthe, Nancy, 1853, vol. 2, p. 585

Les informations en italique sont incertaines

Auteur(s) de cette notice: Jean-Pierre Brelaud, le 25/3/2020
Pour citer cette fiche:
Jean-Pierre Brelaud, « Fiche de la collégiale Saint-Gengoult de Toul », Collégiales - Base des collégiales séculières de France (816-1563) [en ligne <http://vafl-s-applirecherche.unilim.fr/collegiales/?i=fiche&j=38>], version du 25/3/2020, consultée le

logo du programme Col&MonUn projet financé par l'ANRlogo du LAMOP
Creative Commons License