Recherche simple

Recherche assistée


Chronologie

Cartographie

Index des lieux


Références consultées

En savoir plus

Mentions légales

Retour en haut de page

Saint-Christophe

Chapitre séculier - Fiche valide

Informations générales

Deux établissements portent le même vocable à Champlitte mais sont distants l'un de l'autre, la collégiale Saint-Christophe de Champlitte-le-Château et le prieuré bénédictin Saint-Christophe de Champlitte-la-Ville, dépendant de l'abbaye de Bèze. La collégiale a été fondée par Antoine de Vergy, seigneur du lieu, en 1439, dans la chapelle du château, à la suite d'un voeu fait pour être délivré des prisons du roi de France. Il obtint pour cela une bulle d'Eugène IV. Un prévôt et onze chanoines devaient y célébrer le service divin. La cure du lieu fut unie à la collégiale. Le fondateur donna des dimes et 200 livres de rente, et prévoyait dans l'acte de fondation la construction d'une maison particulière, à proximité de l'église, franche de toute rente et servitude, pour chacun des chanoines. Dans son testament de 1439, le fondateur demande à y être inhumé.

Frise chronologique

Iconographie

Localisation

Localisation administrative actuelle

  • Champlitte (Haute-Saône, France)

Géographie religieuse médiévale

  • Diocèse de Langres (province ecclésiastique de Lyon)

Chronologie Les évènements concernant la chronologie sont en bleu dans la frise

  • Fondation en 1439 par Antoine de Vergy, seigneur de Champlitte
  • Disparition en 1790

Transformations de l'établissement

Transformation de l'institution Les informations concernant les transformations sont en vert sombre dans la frise

État du chapitre

  • Chapitre séculier (communauté masculine) entre 1439 et 1790

Transformation du bâti Les informations concernant les transformations sont en vert dans la frise

Occupation antérieure

  • Chapelle castrale

    Détruit

Bâtiment du chapitre

  • Collégiale séculière à partir de 1439

    En élévation

Effectifs

Chanoines et dignitaires Les informations concernant les chanoines et dignitaires sont en rouge sombre dans la frise

  • 11 chanoines (sans les dignitaires) en 1439
  • 1 prévôt en 1439

    Le prévôt a double prébende

Patron Les informations concernant les patrons sont en rouge claire dans la frise

Prébende indéterminée

  • Chapitre du lieu

    Le chapitre nomme lui-même aux prébendes, assisté par des procureurs de la ville

État actuel du site

  • En élévation totale

Documentation

Sources manuscrites

  • Archives départementales de la Haute-Saône, G 1-24

Bibliographie

  • C.-F. Roussel, Le diocèse de Langres. Histoire et statistique, Langres, 1873-1879, t. 4, p. 31-32 

  • L. Delobette, "Pour l'entretenement du nom et des armes de Vergey: le testament de Marguerite de Vergy, dame de Champlitte (+ 1472)", dans Champlitte, place forte du comté de Bourgogne XIIIe-XVIIe siècles. Actes de la journée d'études (25 avril 2015), éds L. Delobette, P. Delsalle, Vy-les-Filain, 2016, p. 125-154

  • Briffaut, Histoire de la seigneurie et de la ville de Champlitte, Langres, 1869

Les informations en italique sont incertaines

Auteur(s) de cette notice: Vincent Tabbagh, le 9/4/2019
Pour citer cette fiche:
Vincent Tabbagh, « Fiche de la collégiale Saint-Christophe de Champlitte », Collégiales - Base des collégiales séculières de France (816-1563) [en ligne <http://vafl-s-applirecherche.unilim.fr/collegiales/?i=fiche&j=343>], version du 9/4/2019, consultée le

logo du programme Col&MonUn projet financé par l'ANRlogo du LAMOP
Creative Commons License