Recherche simple

Recherche assistée


Chronologie

Cartographie

Index des lieux


Références consultées

En savoir plus

Mentions légales

Retour en haut de page

Notre-Dame-Saint-Jean

Chapitre séculier - Fiche valide

Informations générales

Les sources ne s'accordent pas sur le saint Jean qui a donné son nom, le Baptiste ou l'Evangéliste. Pour Philippe le Bon, en 1433, c'est l'Evangéliste, cousin, apôtre, singulier ami et secrétaire de Dieu. Le vocable de Notre-Dame est beaucoup plus usité. L'établissement, qui sert de paroisse aux ducs de Bourgogne, devenu en 1432 le siège officiel de l'Ordre de la Toison d'Or, prend couramment le nom de Sainte-Chapelle à partir de la fin du XVe siècle. Il a aujourd'hui complètement disparu, mais son emplacement est bien connu, occupé par une place entre le musée des Beaux-Arts et le théâtre municipal. Cette collégiale est directement soumise à la juridiction de la cour romaine

Frise chronologique

Réseaux

Localisation

Localisation administrative actuelle

  • Dijon (Côte-d'Or, France)

Géographie religieuse médiévale

  • Diocèse de Langres (province ecclésiastique de Lyon)

Chronologie Les évènements concernant la chronologie sont en bleu dans la frise

  • Fondation en 1172 par Hugues III, duc de Bourgogne
  • Disparition en 1790

Transformations de l'établissement

Transformation de l'institution Les informations concernant les transformations sont en vert sombre dans la frise

État du chapitre

  • Chapitre séculier (communauté masculine) entre 1172 et 1790

Transformation du bâti Les informations concernant les transformations sont en vert dans la frise

Occupation antérieure

  • Chapelle castrale

    Détruit

Relations Les évènements concernant la chronologie sont en bleu sarcelle dans la frise

Notre-Dame-Saint-Jean est en relation avec :

  • École : École interne Notre-Dame-Saint-Jean (école interne - Dijon, France) en circa 1196

Effectifs

Chanoines et dignitaires Les informations concernant les chanoines et dignitaires sont en rouge sombre dans la frise

  • 10 membres en 1172
  • 1 doyen à partir de 1184

    La première mention d'un doyen remonte à 1184

  • 20 chanoines (sans les dignitaires) à partir de 1211
  • 1 trésorier à partir de 1211
  • 1 chantre à partir de 1211
  • 1 prévôt à partir de 1211
  • 1 chancelier à partir de 1211
  • 25 chanoines (sans les dignitaires) à partir de 1433

    En 1433, Philippe le Bon, duc de Bourgogne, fonde 4 nouveaux canonicats, dits ''musicaux''

Collateur Les informations concernant les collateurs sont en rouge claire dans la frise

Prébende de simple chanoine

  • Duc de Bourgogne : 4 prébendes

    Les 4 chanoines musicaux créés en 1433 sont présentés par le chapitre au duc, qui les institue et leur donne collation de leur bénéfice

Patrons Les informations concernant les patrons sont en rouge claire dans la frise

Prébende indéterminée

  • Duc de Bourgogne entre 1172 et 1478
  • Roi de France entre 1478 et 1790

État actuel du site

  • Disparu

Documentation

Sources manuscrites

  • Bibliothèque municipale de Dijon, ms 628 (obituaire)

  • Archives départementales de la Côte-d'Or, B 450, G 1123-2076bis, G sup 10/1-9

Sources imprimées

  • Gallia christiana, t. IV, Instrumenta, col. 186-187

  • A. Longnon, Pouillés de la province de Lyon, Paris, 1904 (Recueil des historiens de la France. Pouillés, 1), p. 122

  • H. Flammarion, Cartulaire du chapitre cathédral de Langres, Nancy, 1995, n° 130

Bibliographie

  • C. Courtépée, Description générale et particulière du duché de Bourgogne, Dijon, 1847-1848, t. 2, p. 99

  • J. d'Arbaumont, ''Essai historique sur la Sainte-Chapelle de Dijon'', Mémoires de la commission des antiquités du département de la Côte d'Or, t. VI, 1861-1864, p. 63-183

  • C.-F. Roussel, Le diocèse de Langres. Histoire et statistique, Langres, 1873-1879, t. 4, p. 41-45

  • G. Tarbochez, Les fondations de la Sainte-Chapelle de Dijon à la fin du Moyen-Age, mémoire de maîtrise, Université de Bourgogne, 1997

  • C. Muteau, Les écoles et collèges en province depuis les temps les plus reculés jusqu'en 1789, Dijon, 1882, p. 75-79, p. 90

Les informations en italique sont incertaines

Auteur(s) de cette notice: Vincent Tabbagh, le 11/3/2019
Pour citer cette fiche:
Vincent Tabbagh, « Fiche de la collégiale Notre-Dame-Saint-Jean de Dijon », Collégiales - Base des collégiales séculières de France (816-1563) [en ligne <http://vafl-s-applirecherche.unilim.fr/collegiales/?i=fiche&j=328>], version du 11/3/2019, consultée le

logo du programme Col&MonUn projet financé par l'ANRlogo du LAMOP
Creative Commons License