Recherche simple

Recherche assistée


Chronologie

Cartographie

Index des lieux


Références consultées

En savoir plus

Mentions légales

Retour en haut de page

Saints-Geosmes

Chapitre séculier - Fiche valide

Informations générales

L'établissement, qui fut d'abord une basilique, remontant au moins au VIIe siècle, est dédié à 3 saints jumeaux martyrs, Speusippe, Eleusippe et Méleusippe. Un monastère y aurait été fondé vers 716, selon la vie de Céolfrid écrite par Bède le Vénérable (Durnecker, 2007, p. 112) ; des chanoines y sont attestés vers 830 dans le livre des confrères de Reichenau, avant l'imposition de la règle de saint Benoît en 886, puis un retour dans la dépendance de l'Eglise de Langres. L'établissement devient au XIIe siècle un prieuré de Saint-Etienne de Dijon

Frise chronologique

Réseaux

Localisation

Localisation administrative actuelle

  • Saint-Geosmes (Haute-Marne, France)

Géographie religieuse médiévale

  • Diocèse de Langres (province ecclésiastique de Lyon)

Chronologie Les évènements concernant la chronologie sont en bleu dans la frise

  • Attestation vers 830

    Attesation de canonici dans le livre des confrères de Reichenau (Piper , 1884, p. 322)

  • Disparition en 886
  • Refondation vers 950
  • Régularisation vers 1135

    La communauté, régularisée, entre dans l'orbite de l'abbaye de chanoines réguliers Saint-Etienne de Dijon vers le milieu du XIIe siècle

Transformations de l'établissement

Transformation de l'institution Les informations concernant les transformations sont en vert sombre dans la frise

État du chapitre

  • Chapitre séculier (communauté masculine) entre circa 830 et 886
  • Chapitre séculier (communauté masculine) entre circa 950 et circa 1135

État postérieur

  • Communauté monastique (communauté masculine) entre 886 et circa 950

    L'évêque Geilon impose la règle de saint Benoît en 886

  • Chapitre régulier (communauté masculine) à partir de circa 1135

    L'établissement régularisé passe vers 1150 aux chanoines réguliers de Saint-Etienne de Dijon

Relations Les évènements concernant la chronologie sont en bleu sarcelle dans la frise

Saints-Geosmes est en relation avec :

Effectifs

Chanoines et dignitaires Les informations concernant les chanoines et dignitaires sont en rouge sombre dans la frise

  • 1 prévôt entre circa 830 et 1041

État actuel du site

  • Disparu

Documentation

Sources imprimées

  • éd. P. Piper, Liber confraternitatis Augiensis, M. G. H., Libri confraternitatum, Berlin, 1884, p. 322

  • éd. H. Flammarion, Cartulaire du chapitre cathédral de Langres, Nancy, 1995, n° 4, 5, 23, 26, 51

  • Archives départementales de la Haute-Marne, G 2 n° 6

  • éd. C. Plummer, Baedae opera historica, Oxonii, 1896, t. 1, p. 402

Bibliographie

  • J. Laurent et F. Claudon, Abbayes et prieurés de l'ancienne France, Ligugé-Paris, 1941 (Archives de la France monastique, 45), t. XII, p. 410-411

  • L. Durnecker, Les corps saints inhumés dans les sanctuaires du diocèse de Langres: conservation, exposition, vénération (VI-XVIe siècle), thèse de l'Université de Bourgogne, 2007, p. 112-113

  • Gallia christiana, t. IV, col. 652

Les informations en italique sont incertaines

Auteur(s) de cette notice: Vincent Tabbagh, le 8/2/2020
Pour citer cette fiche:
Vincent Tabbagh, « Fiche de la collégiale Saints-Geosmes de Saint-Geosmes », Collégiales - Base des collégiales séculières de France (816-1563) [en ligne <http://vafl-s-applirecherche.unilim.fr/collegiales/?i=fiche&j=318>], version du 8/2/2020, consultée le

logo du programme Col&MonUn projet financé par l'ANRlogo du LAMOP
Creative Commons License