Recherche simple

Recherche assistée


Chronologie

Cartographie

Index des lieux


Références consultées

En savoir plus

Mentions légales

Retour en haut de page

Saint-Cerneuf

Chapitre séculier - Fiche en cours

Informations générales

D'après la tradition,Hilaire de Poitiers aurait laissé aurait laissé des reliques de saint Syranus à son retour d'orient où il avait été exilé. Billom était le chef-lieu d'un des archiprêtrés du diocèse de Clermont, mais aussi une résidence des épiscopale au milieu du XIe siècle. Selon la tradition, le chapitre aurait été fondé par Charlemagne et porte parfois le surnom de "première fille de l'évêché de Clermont"

Frise chronologique

Iconographie

Localisation

Localisation administrative actuelle

  • Billom (Puy-de-Dôme, France)

Géographie religieuse médiévale

  • Diocèse de Clermont (province ecclésiastique de Bourges)

Chronologie Les évènements concernant la chronologie sont en bleu dans la frise

  • Attestation entre 1088 et 1099

    La collégiale est mentionnée dans une affaire opposant le chapitre aux moines de Sauxillanges au sujet de l'usurpation de l'église Saint-Loup de Billom par les chanoines

  • Disparition en 1790

Transformations de l'établissement

Transformation de l'institution Les informations concernant les transformations sont en vert sombre dans la frise

État du chapitre

  • Chapitre séculier (communauté masculine)

Transformation du bâti Les informations concernant les transformations sont en vert dans la frise

Bâtiment du chapitre

  • Collégiale séculière

Effectifs

Chanoines et dignitaires Les informations concernant les chanoines et dignitaires sont en rouge sombre dans la frise

  • 1 abbé
  • 27 membres
  • 1 prévôt à partir de entre 1088 et 1099

    Le prévôt apprait dans l'acte opposant Sauxillanges à son chapitre. Il institua quatre chanoines hebdomadiers en 1192

  • 17 membres à partir de entre 1088 et 1099

    L'acte opposant Sauxillanges au chapitre de Billom mentionne ensuite une liste de 17 membres dont le prévôt, l'archichantre et le doyen

  • 1 chantre à partir de 1192

    Un chantre est attesté dans le même acte. Un archichantre est mentionné dans l'acte mentionné opposant Sauxillanges au chapitre entre 1088 et 1099

Patron Les informations concernant les patrons sont en rouge claire dans la frise

Prébende indéterminée

  • évêque de Clermont en 1201

    En 1201, l'évêque nomme encore aux prébendes. Cependant, en 1583 le roi Henri III donna des lettres  en faveur du chapitre afin qu'il puisse à nouveau avoir le droit de conférer les prébendes

État actuel du site

  • En élévation totale

    De l'église romane construite à la fin du XIe ou au début du XIIe siècle a été conservée une crypte. L'église a été remaniée au XIIIe siècle. Des chapelles furent ajoutées aux XIVe et XVe siècle. On peut voir notamment le tombeau de Gilles Aycelin de Montaigut

Documentation

Sources manuscrites

  • Archives départementales du Puy-de-Dôme, 12 G 1-6

  • Cartulaire de Sauxillanges, H. Doniol (éd.), Clermont-Ferrand-Paris, 1864, chartes n°478 et 479, p.365-368

Sources imprimées

  • Monumenta pontificia Arverniae, decurrentibus IX°, X°, XI°, XII°saeculis. Correspondance diplomatique des papes concernant l'Auvergne depuis le pontificat de Nicolas Ier jusqu'à celui d'Innocent III, L.-A Chaix (éd.) Clermont, 1878, n°XXXIX, p. 65-66

Bibliographie

  • D. de Larouzière-Montlosier, L'invention romane en Auvergne. De la poutre à la voûte (fin Xe-XIe siècle), Nonette, 2003, p.148-155

Les informations en italique sont incertaines

Auteur(s) de cette notice: Hervé Chopin, le 10/2/2019
Pour citer cette fiche:
Hervé Chopin, « Fiche de la collégiale Saint-Cerneuf de Billom », Collégiales - Base des collégiales séculières de France (816-1563) [en ligne <http://vafl-s-applirecherche.unilim.fr/collegiales/?i=fiche&j=262>], version du 10/2/2019, consultée le

logo du programme Col&MonUn projet financé par l'ANRlogo du LAMOP
Creative Commons License