Recherche simple

Recherche assistée


Chronologie

Cartographie

Index des lieux


Références consultées

En savoir plus

Mentions légales

Retour en haut de page

Notre-Dame

Chapitre séculier - Fiche à valider

Informations générales

Légende d'une chapelle sous le vocable de Sainte-Anne qui existait à Pont-de-Vaux, pour abriter l'image de la Vierge Marie

Frise chronologique

Réseaux

Iconographie

Localisation

Localisation administrative actuelle

  • Pont-de-Vaux (Ain, France)

Paroisse ancienne

  • Saint-Bénigne

Géographie religieuse médiévale

  • Diocèse de Lyon (province ecclésiastique de Lyon)

    La collégiale a été érigée 10 jours après la fondation de l'évêché de Bourg-en-Bresse. Elle retournera dans le diocèse de Lyon définitivement en 1535

  • Diocèse de Bourg-en-Bresse (province ecclésiastique de Lyon) depuis 1515

Chronologie Les évènements concernant la chronologie sont en bleu dans la frise

  • Fondation en 1515 par Laurent et Louis de Gorrevod, seigneur du lieu et évêque de Maurienne

    Le 31 mai 1515, la collégiale est fondée à la demande des frères de Gorrevod, proches de Marguerite d'Autriche. Louis de Gorrevod, évêque de Maurienne, était en délégation à Rome et fit confirmer cette fondation le 31 mai 1515 par Léon X

Transformations de l'établissement

Transformation de l'institution Les informations concernant les transformations sont en vert sombre dans la frise

État du chapitre

  • Chapitre séculier (communauté masculine) à partir de 1515

Transformation du bâti Les informations concernant les transformations sont en vert dans la frise

Bâtiment du chapitre

  • Collégiale séculière entre 1515 et 1790

    En élévation

Relations Les évènements concernant la chronologie sont en bleu sarcelle dans la frise

Notre-Dame est en relation avec :

  • Droit de patronage : communauté paroissiale Saint-Laurent (église dépendante - Ceyzeriat, France) entre 1515 et 1790
  • Droit de patronage : communauté paroissiale Saint-Bénigne (église dépendante - Saint-Bénigne, France) entre 1515 et 1790
  • Droit de patronage : communauté paroissiale Saint-Martin (église dépendante - Chavannes-sur-Reyssouze, France) entre 1515 et 1790
  • Droit de patronage : communauté paroissiale Saint-Pierre-Saint-Paul (église dépendante - Gorrevod, France) entre 1515 et 1790
  • Droit de patronage : communauté paroissiale Saint-André (église dépendante - Saint-André-d'Huiriat, France) entre 1515 et 1790

    Auparavant, la collation dépendait de l'abbaye de l'Île-Barbe

  • Droit de patronage : communauté paroissiale Saint-Martin (église dépendante - Bey, France) entre 1515 et 1790

Effectifs

Chanoines et dignitaires Les informations concernant les chanoines et dignitaires sont en rouge sombre dans la frise

  • 1 sacriste entre 1515 et 1790
  • 1 doyen entre 1515 et 1790

    Le premier doyen est Louis de Gorrevod

  • 1 chantre entre 1515 et 1790
  • 9 chanoines (sans les dignitaires) à partir de 1515
  • 8 chanoines (sans les dignitaires) à partir de 1630

    Réduction du nombre de chanoines à 8, doyen compris, en 1630

  • 8 membres à partir de entre 1666 et 1669

    A cette période, le nombre de chanoines, doyen inclus, s'élève à 8

  • 10 chanoines (sans les dignitaires) à partir de circa 1774

    Vers 1774, un pouillé indique que le nombre de chanoines s'élève à 10 et que le doyen est également curé (Arch. départ. Rhône, 1 G 43)

Collateur Les informations concernant les collateurs sont en rouge claire dans la frise

  • Seigneur du lieu : 8 prébendes entre 1666 et 1669

Patron Les informations concernant les patrons sont en rouge claire dans la frise

  • Seigneur du lieu : 12 prébendes en 1515

État actuel du site

  • En élévation totale

    L'édifice actuel montre bien comment le bâtiment a été transformé au fur et à mesure des siècles. D'un bâtiment à nef unique sans doute au moins gothique, elle est devenue une longue église avec un choeur gothique de transition avec des éléments Renaissance, comme dans la sacristie par exemple. Le côté nord de la nef est ouvert sur des chapelles latérales essentiellement gothiques (fin XVe et XVIe siècles). la façade occidentale a largement été remaniée au XVIIIe siècle

Documentation

Sources manuscrites

  • Archives départementales de l'Ain, G 12, G 524 à G 526

  • Archives départementales de Saône-et-Loire, F 681

  • Archivio segreto Vaticano, Registre du Vatican n°1040, f° 204r°-209v°

Bibliographie

  • M.-C. Guigue, Topographie historique du département de l'Ain, Bourg-en-Bresse et lyon, A. Brun, 1873

  • S. Guichenon, Histoire de la Bresse et du Bugey, Lyon, 1650, vol. 2, p. 92-93

Les informations en italique sont incertaines

Auteur(s) de cette notice: Hervé Chopin, le 21/1/2020
Pour citer cette fiche:
Hervé Chopin, « Fiche de la collégiale Notre-Dame de Pont-de-Vaux », Collégiales - Base des collégiales séculières de France (816-1563) [en ligne <http://vafl-s-applirecherche.unilim.fr/collegiales/?i=fiche&j=206>], version du 21/1/2020, consultée le

logo du programme Col&MonUn projet financé par l'ANRlogo du LAMOP
Creative Commons License