Recherche simple

Recherche assistée


Chronologie

Cartographie

Index des lieux


Références consultées

En savoir plus

Mentions légales

Retour en haut de page

Saint-Just

Chapitre séculier - Fiche valide

Informations générales

La collégiale tient son vocable de l'évêque de Lyon Justus, évêque à la fin du IVe siècle (il participa aux conciles de Valence de 374 et d'Aquilée de 381). D'après sa Vita, il aurait abandonné son siège pour mener une vie d'ermite en Egypte. Les Lyonnais envoyèrent le diacre Viator pour le persuader de rentrer à Lyon, mais il mourut sur place et son corps fut rapporté dans la ville. Un culte est signalé assez vite, notamment dans une lettre de Sidoine Apollinaire qui relate le déroulement de cette fête.

Elle était située à l'extérieur de la cité, en zone suburbaine. On parle dans les textes de ''ville de Saint-Just''.

Les chanoines entretenaient le culte à Saint-Just mais aussi à Saint-Irénée, chapitre qui devint distinct quand il fut régularisé au début du XIIe siècle.

A l'instar des chanoines du chapitre cathédral qui prirent le titre de comte à partir du XVe siècle, ils se qualifièrent de "barons"

Frise chronologique

Réseaux

Iconographie

Localisation

Localisation administrative actuelle

  • Lyon-5ème-arrondissement (Rhône, France)

Géographie religieuse médiévale

  • Diocèse de Lyon (province ecclésiastique de Lyon)

Chronologie Les évènements concernant la chronologie sont en bleu dans la frise

  • Attestation entre 830 et 840

    La communauté de chanoines est attestée dès la fin du premier tiers du IXe siècle. Elle est dirigée par un des chorévêques de Lyon. Ses liens avec l'archevêque sont forts

  • Disparition en 1790

Transformations de l'établissement

Transformation de l'institution Les informations concernant les transformations sont en vert sombre dans la frise

État antérieur

  • Communauté de clercs (communauté masculine) à partir de entre 401 et 500

    Une basilique a été attestée par les fouilles de J.-Fr. Reynaud, à l'emplacement de la tombe de l'évêque Justus. Sidoine Apollinaire mentionne les clercs qui entretiennent le culte du saint au Ve siècle

État du chapitre

  • Chapitre séculier (communauté masculine) entre 830 - 840 et 1790

    Les chanoines sont attestés pour la première fois dans le Liber confraternitatum de Reichenau

Transformation du bâti Les informations concernant les transformations sont en vert dans la frise

Bâtiment du chapitre

  • Collégiale séculière jusque 1562

    L'édifice détruit avait été construit vers la fin du XIIe siècle et au XIIIe siècle


    Détruit

Occupation postérieure

  • Église à partir de entre 1601 et 1650

    L'église médiévale a été détruite par les huguenots en 1562. Les chanoines ont entrepris sa reconstruction au début du XVIIe siècle quelques centaines de mètres plus loin


    En élévation

Relations Les évènements concernant la chronologie sont en bleu sarcelle dans la frise

Saint-Just est en relation avec :

  • Association de prière : chapitre séculier Saint-Paul (Lyon-5ème-arrondissement, France)

    Cette association de prière est mentionnée dans l'ordinaire de Saint-Paul (au moins 2e moitié du XIVe siècle), les deux communautés participant mutuellement aux fêtes des saints patrons

  • Association de prière : chapitre séculier Saint-Martin-Saint-Loup (Lyon-9ème-arrondissement, France) à partir de circa 1152

    L'association de prière entre Saint-Just et l'abbaye de l'Île-Barbe est ancienne. Elle est notamment attestée par Claude Le Laboureur dans son ouvrage Les Masures de l'Île-Barbe paru en 1681, p. 89 sous l'abbé de l'Île Barbe Saturnin (ca 1152). Elle était antérieure

  • Droit de patronage : communauté paroissiale Nativité de la Vierge (église dépendante - Villars-lès-Dombes, France) en 1225

    Le patronage appartient à l'obéancier du chapitre Saint-Just

  • Droit de patronage : communauté paroissiale Vocable inconnu (église dépendante - Montalieu-Vercieu, France) en circa 1225

    Le patronage appartenait à Soffredus, chanoine de Saint-Just vers 1225

  • Droit de patronage : communauté paroissiale Vocable inconnu (église dépendante - Fleurieu-sur-Saône, France)
  • Droit de patronage : communauté paroissiale Saint-Pierre (église dépendante - Genouilleux, France)
  • Droit de patronage : communauté paroissiale Saint-Sylvestre (vocable incertain - (église dépendante - Solaize, France)
  • Droit de patronage : communauté paroissiale Sainte-Marie-Madeleine (église dépendante - Mions, France)
  • Droit de patronage : communauté paroissiale Vocable inconnu (église dépendante - Quincieux, France) en circa 1225

    Dans le pouillé des années 1225, le patronage revient au sacriste de Saint-Just

  • Droit de patronage : communauté paroissiale Vocable inconnu (église dépendante - Saint-Jodard, France)
  • Droit de patronage : communauté paroissiale Vocable inconnu (église dépendante - Francheville, France)
  • Droit de patronage : communauté paroissiale Vocable inconnu (église dépendante - Saint-Martin-en-Haut, France)
  • Droit de patronage : communauté paroissiale Saint-Clair (église dépendante - Brignais, France)
  • Droit de patronage : communauté paroissiale Vocable inconnu (église dépendante - Saint-Laurent-d'Agny, France)
  • Droit de patronage : communauté paroissiale Saint-Jean (église dépendante - Chaussan, France)
  • Droit de patronage : communauté paroissiale Vocable inconnu (église dépendante - Dargoire, France)
  • Droit de patronage : communauté paroissiale Vocable inconnu (église dépendante - Saint-Jean-de-Touslas, France)
  • Droit de patronage : communauté paroissiale Vocable inconnu (église dépendante - Rochetaillée, France)
  • Droit de patronage : communauté paroissiale Saint-Ennemond (église dépendante - Saint-Chamond, France)
  • Droit de patronage : communauté paroissiale Vocable inconnu (église dépendante - Sorbiers, France)
  • Droit de patronage : communauté paroissiale Vocable inconnu (église dépendante - Luriecq, France) en circa 1225

    Le patronage appartient à l'obédiencier de Saint-Just (cf. pouillé ca. 1225)

  • Droit de patronage : communauté paroissiale Vocable inconnu (église dépendante - Marols, France)
  • Droit de patronage : communauté paroissiale Vocable inconnu (église dépendante - Chenereilles, France)
  • Droit de patronage : communauté paroissiale Saint-Just (église dépendante - Saint-Just-en-Bas, France)
  • Droit de patronage : communauté paroissiale Vocable inconnu (église dépendante - Chalmazel, France) en circa 1225

    Aymarus de Mais et G. d'Angirieu détiennent le droit de patronage pour le chapitre dans le pouillé de ca. 1225

  • Droit de patronage : communauté paroissiale Saint-Ferréol (église dépendante - Saint-Forgeux, France)
  • Droit de patronage : communauté paroissiale Saint-Clément (église dépendante - Saint-Clément-sur-Valsonne, France)
  • Droit de patronage : communauté paroissiale Vocable inconnu (église dépendante - Valsonne, France) en circa 1220

    Le sacriste de Saint-Just détient le patronage d'après le pouillé des années 1220

  • Droit de patronage : communauté paroissiale Saint-Apollinaire (église dépendante - Saint-Appolinaire, France)
  • Droit de patronage : communauté paroissiale Saint-Just (église dépendante - Saint-Just-d'Avray, France)
  • Droit de patronage : communauté paroissiale Vocable inconnu (église dépendante - Chamelet, France) en circa 1220

    Le chanoine de Saint-Just Soffredus détient le patronage dans le pouillé des années 1220

  • Droit de patronage : communauté paroissiale Vocable inconnu (église dépendante - Létra, France)
  • Droit de patronage : communauté paroissiale Vocable inconnu (église dépendante - Chambost-Allières, France) en 1220

    Ponce de Quincieu détient le droit de patronage pour le chapitre d'après le pouillé des années 1220

  • Droit de patronage : communauté paroissiale Vocable inconnu (église dépendante - Marcy-L'Etoile, France) en circa 1220

    Le droit de patronage appartient à l'obédiencier de Saint-Just d'après le pouillé des années 1220

  • Droit de patronage : communauté paroissiale Sainte-Consorce (église dépendante - Sainte-Consorce, France)

    L'obédiencier possède le droit de patronage d'après le pouillé des années 1220

  • Droit de patronage : communauté paroissiale Saint-Barthélemy (église dépendante - Saint-Barthélemy-Lestra, France)
  • Droit de patronage : communauté paroissiale Vocable inconnu (église dépendante - Maringes, France)
  • Droit de patronage : communauté paroissiale Vocable inconnu (église dépendante - Meys, France)
  • Droit de patronage : communauté paroissiale Vocable inconnu (église dépendante - La-Chapelle-sur-Coise, France)

Effectifs

Chanoines et dignitaires Les informations concernant les chanoines et dignitaires sont en rouge sombre dans la frise

  • 1 obéancier

    L'obéancier est le chef du chapitre. Il succède à l'abbé qui devient un titre honorifique reçu par les archevêques de Lyon à partir de 1290

  • 1 sacriste
  • 1 maître de choeur
  • 25 membres

    Le nombre de chanoines n'est pas fixé. Cependant, à plusieurs reprises à la fin du XIIIe siècle et au début du XIVe siècle, des statuts sont pris pour indiquer que ce nombre ne doit pas dépasser, dignitaires inclus, le nombre de 25

  • 1 abbé jusque 1290

    Jusqu'en 1290 l'abbé était aussi un dignitaire du chapitre cathédral. A partir de 1290, l'archevêque porta ce titre et devait aller prêter serment devant le chapitre

Collateur Les informations concernant les collateurs sont en rouge claire dans la frise

Prébende indéterminée

  • Chapitre du lieu

    Le chapitre coopte ses membres

État actuel du site

  • Disparu

    La collégiale a été détruite par les huguenots en 1562 à la suite de la prise de la ville

Documentation

Sources manuscrites

  • Archives départementales du Rhône, 12 G 1-1223

Bibliographie

  • M.-Th. Keyser-Lorcin, La baronnie de Saint-Just au Moyen Age, DES, Université de Lyon, 1955

  • J.-Fr. Reynaud, Lugdunum christianum, Paris, 1998 (Collection DAF n°69)

  • S. Wyss, Le cloître de Saint-Just à travers les âges, Lyon, 2002

  • M.-Th. Lorcin, La vie des campagnes de la région lyonnaise aux XIVe et XVe siècles, Lyon, 1974

Les informations en italique sont incertaines

Auteur(s) de cette notice: Hervé Chopin, le 20/3/2020
Pour citer cette fiche:
Hervé Chopin, « Fiche de la collégiale Saint-Just de Lyon-5ème-arrondissement », Collégiales - Base des collégiales séculières de France (816-1563) [en ligne <http://vafl-s-applirecherche.unilim.fr/collegiales/?i=fiche&j=2>], version du 20/3/2020, consultée le

logo du programme Col&MonUn projet financé par l'ANRlogo du LAMOP
Creative Commons License