Recherche simple

Recherche assistée


Chronologie

Cartographie

Index des lieux


Références consultées

En savoir plus

Mentions légales

Retour en haut de page

Saint-Genès

Chapitre séculier - Fiche à valider

Informations générales

Avit, évêque de Clermont aurait élevé, selon Grégoire de Tours un premier édifice en 571 sur le lieu où le martyr Genès aurait révélé à un laboureur l'emplacement de sa tombe. Thiers est située sur la route vers Lyon et l'Empire au Moyen Age.

Frise chronologique

Iconographie

Localisation

Localisation administrative actuelle

  • Thiers (Puy-de-Dôme, France)

Géographie religieuse médiévale

  • Diocèse de Clermont (province ecclésiastique de Bourges)

Chronologie Les évènements concernant la chronologie sont en bleu dans la frise

  • Fondation en 1016 par Guy de Thiers, son épouse Richlende et leur fils

    Le vicomte de Thiers Guy II et son épouse Richlende, associés à leurs fils Théotard, Guillaume et Etienne, évêque, érigèrent en collégiale l'église Saint-Genès. On sait qu'entre la fin du Xe siècle et 1011, Guy aurait usurpé des biens d'Eglise. Cette fondation pourrait être un acte d'expiation. L'acte de fondation est confirmé par Robert le Pieux, puis par le pape Benoît VIII et enfin par le roi Henri Ier

  • Disparition en 1790

Transformations de l'établissement

Transformation de l'institution Les informations concernant les transformations sont en vert sombre dans la frise

État du chapitre

  • Chapitre séculier (communauté masculine) entre 1016 et 1790

Transformation du bâti Les informations concernant les transformations sont en vert dans la frise

Occupation antérieure

  • Église à partir de entre 500 et 600

    l'église aurait été fondée par l'évêque de Clermont Avit Ier. Depuis lors, elle fut un sanctuaire important avec un pèlerinage réputé


    Détruit

Bâtiment du chapitre

  • Collégiale séculière

    L'église était située non loin du castrum


    En élévation

Effectifs

Chanoines et dignitaires Les informations concernant les chanoines et dignitaires sont en rouge sombre dans la frise

  • 1 prévôt
  • 12 chanoines (sans les dignitaires) en 1016
  • 1 doyen à partir de entre 1052 et 1060
  • 14 membres en 1314
  • 19 membres en 1535

Collateur Les informations concernant les collateurs sont en rouge claire dans la frise

Prébende indéterminée

  • Chapitre du lieu

Patron Les informations concernant les patrons sont en rouge claire dans la frise

Prébende indéterminée

  • Vicomte de Thiers puis comtes de Forez

État actuel du site

  • En élévation totale

Documentation

Sources manuscrites

  • Archives départementales du Puy-de-Dôme, 29 G 1

Sources imprimées

  • Chaix de Lavarène, Monumenta pontificia Arverniae, XII, p. 22-26

  • E. Baluze, Histoire généalogique de la Maison d'Auvergne, Paris, 1708, vol2, p.30-31 (Histoire abrégée de la fondation du chapitre Saint-Genès de Thiers)

Bibliographie

  • H. Chopin, "Dans le sillon de Saint-Julien de Brioude. Les fondations de collégiales séculières dans le diocèse de Clermont aux XIe-XIIIe siècles", dans B. Phalip, J.-L. Fray, A. Massoni, Brioude aux Temps féodaux (XIe-XIIIe siècle). Cultes, pouvoirs, territoire et société, Clermont, 2016, p.177-190

  • D. de Larouzière-Montlosier, L'invention romane en Auvergne. De la poutre à la voûte (fin Xe-XIe siècle), Nonette, 2003

Les informations en italique sont incertaines

Auteur(s) de cette notice: Hervé Chopin, le 23/1/2020
Pour citer cette fiche:
Hervé Chopin, « Fiche de la collégiale Saint-Genès de Thiers », Collégiales - Base des collégiales séculières de France (816-1563) [en ligne <http://vafl-s-applirecherche.unilim.fr/collegiales/?i=fiche&j=19>], version du 23/1/2020, consultée le

logo du programme Col&MonUn projet financé par l'ANRlogo du LAMOP
Creative Commons License