Recherche simple

Recherche assistée


Chronologie

Cartographie

Index des lieux


Références consultées

En savoir plus

Mentions légales

Retour en haut de page

Saint-Saëns

Chapitre séculier - Fiche à valider

Informations générales

Saint Saëns, Sidonius, est un moine de Jumièges, proche de l'évêque de Rouen saint Ouen. Sous l'impulsion de celui-ci, il aurait fondé une communauté de moines en ce qui deviendra Saint-Saëns. Il y est question au début du IXe siècle de la présence d'une cella. Après les destructions normandes, un groupe de chanoines y aurait été installé, avant d'être placé sous la règle bénédictine et l'autorité de l'abbaye de Saint-Wandrille par l'archevêque de Rouen Hugues, qui affirme, dans l'acte publié par la Gallia christiana, avoir enlevé cette église des mains du seigneur du château par censure ecclésiastique. La large dispersion et la variété des biens qui passent en 1153 au prieuré bénédictin, dimes, terres et fiefs, prouvent l'existence antérieure d'une communauté assez riche quoique le terme utilisé par l'archevêque pour la désigner soit simplement celui d'ecclesia. Localisation incertaine

Frise chronologique

Localisation

Localisation administrative actuelle

  • Saint-Saëns (Seine-Maritime, France)

Géographie religieuse médiévale

  • Diocèse de Rouen (province ecclésiastique de Rouen)

Chronologie Les évènements concernant la chronologie sont en bleu dans la frise

  • Fondation entre 1000 et 1100
  • Disparition en 1153

Transformations de l'établissement

Transformation de l'institution Les informations concernant les transformations sont en vert sombre dans la frise

État antérieur

  • Communauté monastique (communauté masculine) entre 600 - 700 et 800 - 900

État du chapitre

  • Chapitre séculier entre 1000 - 1100 et 1153

État postérieur

  • Prieuré (dépendance) à partir de 1153

    La communauté devient au XIIe siècle un prieuré de l'abbaye bénédictine de Saint-Wandrille

Effectifs

Patron Les informations concernant les patrons sont en rouge claire dans la frise

Bénéfice indéterminé

  • Le seigneur du lieu

Documentation

Sources imprimées

  • Gallia christiana, t. XI, Instrumenta, col. 24-25

  • F. Lot, Etudes critiques sur l'abbaye de Saint-Wandrille, Paris, 1913, p. 147-150

Bibliographie

  • J. Fournée, "Le renouveau canonial en Normandie au XIIe siècle", dans Crises et réformes dans l'Eglise de la Réforme grégorienne à la Préréforme, Actes du 115e Congrès national des Sociétés savantes, Avignon, 1990, section d'Histoire médiévale et de Philologie, Paris, 1991, p. 31

  • L. Musset, "Recherches sur les communautés de clercs séculiers en Normandie au XIe siècle", Bulletin de la Société des antiquaires de Normandie, t. 55, 1959-1960, p. 10

  • Répertoire des abbayes et prieurés de Seine-Maritime, Rouen, 1979, p. 135

  • Dictionnaire topographique de la Seine-Maritime, p. 933

  • A. Lejeune, Notes sur Saint-Saëns, Saint-Saëns, 1999, p. 91-99

Les informations en italique sont incertaines

Auteur(s) de cette notice: Vincent Tabbagh, le 18/3/2020
Pour citer cette fiche:
Vincent Tabbagh, « Fiche de la collégiale Saint-Saëns de Saint-Saëns », Collégiales - Base des collégiales séculières de France (816-1563) [en ligne <http://vafl-s-applirecherche.unilim.fr/collegiales/?i=fiche&j=168>], version du 18/3/2020, consultée le

logo du programme Col&MonUn projet financé par l'ANRlogo du LAMOP
Creative Commons License