Recherche simple

Recherche assistée


Chronologie

Cartographie

Index des lieux


Références consultées

En savoir plus

Mentions légales

Retour en haut de page

Saint-Calais

Chapitre séculier - Fiche à faire

Informations générales

Selon certains auteurs, des moines de St-Laumer, à l'est de Sées, fuyant les Normands au IXe siècle, s'installent dans une église ou chapelle située sur l'éperon qui domine Blois. L'église ou chapelle se trouve à côté du premier château de Blois, en connection évidente. En 854, le castrum de Blois est attaqué par les Normands. Le premier comte de Blois Thibaud (mort vers 975) construit une grosse tour dans cette partie élévée du bourg. Les moines finissent par bâtir en contrebas leur propre abbaye, sous le même patronage. C'est sans doute aussi au IXe siècle que l'église ou chapelle adopte le patronage de Calais, dont les reliques sont venues de l'abbaye de St-Calais (diocèse du Mans). Calais est le saint qui fonde cette abbaye, ermite du VIe siècle, ancien moine de Micy près d'Orléans.

En 1101, les moines de Marmoutier concluent un accord au sujet des dîmes de Frèteval avec "les chanoines de Saint-Calais de Blois (canonicis Sancti Carilelfi Blesensis)". Un autre accord entre les mêmes est passé en 1104. Vers 1122 le comte de Blois Thibaud IV fait le don de la collégiale aux chanoines réguliers qu'il vient d'installer dans la collégiale séculière Notre-Dame-de-Bourgmoyen, également en contrebas. St-Calais devient un prieuré dépendant de cette abbaye

Frise chronologique

Localisation

Localisation administrative actuelle

  • Blois (Loir-et-Cher, France)

Géographie religieuse médiévale

  • Diocèse de Chartres (province ecclésiastique de Sens)

Transformations de l'établissement

Transformation de l'institution Les informations concernant les transformations sont en vert sombre dans la frise

État du chapitre

  • Chapitre séculier (communauté masculine) entre 1101 et circa 1122

État postérieur

  • Chapitre régulier (communauté masculine) entre circa 1122 et circa 1790

    Saint-Calais devient un prieuré de l'abbaye des chanoines réguliers de Notre-Dame-de-Bourgmoyen de Blois, régularisée elle-même dans les années 1120

Documentation

Sources imprimées

  • E. Mabille, Cartulaire de Marmoutier pour le Dunois, Châteaudun, 1871, p. 60, 67

Les informations en italique sont incertaines

Auteur(s) de cette notice: Jean-Vincent Jourd'heuil, le 16/4/2019
Pour citer cette fiche:
Jean-Vincent Jourd'heuil, « Fiche de la collégiale Saint-Calais de Blois », Collégiales - Base des collégiales séculières de France (816-1563) [en ligne <http://vafl-s-applirecherche.unilim.fr/collegiales/?i=fiche&j=1275>], version du 16/4/2019, consultée le

logo du programme Col&MonUn projet financé par l'ANRlogo du LAMOP
Creative Commons License