Recherche simple

Recherche assistée


Chronologie

Cartographie

Index des lieux


Références consultées

En savoir plus

Mentions légales

Retour en haut de page

Notre-Dame-de-l'Assomption

Chapitre séculier - Fiche à valider

Informations générales

Il est  vraisemblable que la collégiale Notre-Dame, qui jouxte la forteresse des seigneurs de Sillé, a été fondée par l'un d'entre eux. Construite à l'époque romane, ce fut sans doute une chapelle castrale auparavant. Elle comportait une crypte qui aurait abrité les sépultures des seigneurs du lieu. Vers le milieu du XIIIe siècle, le seigneur donne à l'évêque du Mans la première prébende et la nomination des 11 autres. Un chevecier est mentionné au XVe siècle et l'une des prébendes se trouve alors affectée à l'entretien des enfants du choeur. Le pouillé rédigé vers 1508 précise que l'évêque est membre de la communauté, que 4 prébendes sont sacerdotales et que le chapitre détient la provision et collation de plein droit de 5 chapellenies fondées dans son église. Il a en outre le pouvoir d'instituer les maitres des écoles de la ville. D'après Dom Piolin, le chapitre présentait à 4 cures, dont celle dite du Crucifix établie dans la collégiale. Le collège disparaît à la Révolution et l'église devient paroissiale

Frise chronologique

Localisation

Localisation administrative actuelle

  • Sillé-le-Guillaume (Sarthe, France)

Géographie religieuse médiévale

  • Diocèse de Le Mans (province ecclésiastique de Tours)

Chronologie Les évènements concernant la chronologie sont en bleu dans la frise

  • Attestation vers 1250
  • Disparition en 1790

Transformations de l'établissement

Transformation de l'institution Les informations concernant les transformations sont en vert sombre dans la frise

État du chapitre

  • Chapitre séculier (communauté masculine) entre circa 1250 et 1790

Transformation du bâti Les informations concernant les transformations sont en vert dans la frise

Occupation antérieure

  • Chapelle castrale

Effectifs

Chanoines et dignitaires Les informations concernant les chanoines et dignitaires sont en rouge sombre dans la frise

  • 12 chanoines (sans les dignitaires) à partir de circa 1250

    L'évêque du Mans devient au milieu du XIIIe siècle le premier chanoine du chapitre, par don du seigneur du lieu

  • 1 chefcier à partir de circa 1450

    Un chevecier est présent au XVe siècle, mais cette dignité n'est pas mentionnée dans le pouillé des environs de 1508

Patrons Les informations concernant les patrons sont en rouge claire dans la frise

Bénéfice indéterminé

  • Seigneur du lieu : 12 prébendes en 1250

    Vers 1250, le seigneur de Sillé abandonne à l'évêque du Mans la nomination aux prébendes

  • Evêque du Mans : 12 prébendes en 1250

État actuel du site

  • En élévation totale

Documentation

Sources manuscrites

  • Archives départementales de la Sarthe, G 462-469

Sources imprimées

  • A. Longnon, Pouillés de la province de Tours, Paris, 1903, p. 144-145

Bibliographie

  • J. M. Matz, Diocèse du Mans (Fasti Ecclesiae Gallicanae, 18), Turnhout, 2018, p. 10

  • P. Piolin, Histoire de l'Eglise du Mans, Paris, 1851-1863, t. IV, p. 374-378

Les informations en italique sont incertaines

Auteur(s) de cette notice: Vincent Tabbagh, le 27/2/2019
Pour citer cette fiche:
Vincent Tabbagh, « Fiche de la collégiale Notre-Dame-de-l'Assomption de Sillé-le-Guillaume », Collégiales - Base des collégiales séculières de France (816-1563) [en ligne <http://vafl-s-applirecherche.unilim.fr/collegiales/?i=fiche&j=1245>], version du 27/2/2019, consultée le

logo du programme Col&MonUn projet financé par l'ANRlogo du LAMOP
Creative Commons License