Recherche simple

Recherche assistée


Chronologie

Cartographie

Index des lieux


Références consultées

En savoir plus

Mentions légales

Retour en haut de page

Sainte-Marie puis Notre-Dame-Saint-Pancrace

Chapitre séculier - Fiche en cours

Informations générales

Entre 1130 et 1143, le pape Innocent II et Alphonse Ier d'Aragon, comte de Provence accordent des privilèges au chapitre, période de sa première attestation.

Selon la tradition, la collégiale serait une fondation du seigneur de Blacas, fils de Pierre de Blacas, à l’issue de la première croisade, vers 1120. La famille de Blacas est à la tête de la seigneurie d'Aups.

En 1241, Boniface et Bertrand de Blacas confirment la donation faite par leurs ancêtres au chapitre de la terre de Valmoissine, qui a ensuite été transférée à Aups à une date inconnue.

Comme lieu communautaire, spirituel et architectural, la collégiale semble jouer un temps le rôle de nécropole pour le lignage des Blacas d’Aups, comme en témoigne un testament de mai 1292.

La collégiale étant devenue trop petite, le chapitre depuis lors placé sous la protection de Notre-Dame et de saint Pancrace, est transférée ailleurs à Aups

 

Frise chronologique

Localisation

Localisation administrative actuelle

  • Aups (Var, France)

Paroisse ancienne

  • Valmoissine

Géographie religieuse médiévale

  • Diocèse de Fréjus (province ecclésiastique d'Aix)

Chronologie Les évènements concernant la chronologie sont en bleu dans la frise

  • Attestation entre 1130 et 1143

    Le pape Innocent II et Alphonse Ier d'Aragon, comte de Provence accordent des privilèges au chapitre. En 1241, Boniface et Bertrand de Blacas confirment la donation faite par leurs ancêtres au chapitre d'une collégiale sur la terre de Valmoissine, puis transférée à Aups. Selon la tradition, la collégiale serait une fondation du seigneur de Blacas, fils de Pierre de Blacas, à l’issue de la première croisade, vers 1120

     

  • Refondation en 1499 par Alexandre VI, pape

    La bulle qui transfère le chapitre en dehors de la cité, dans une église dédiée à saint Pancrace, date du 25 mai 1499

Transformations de l'établissement

Transformation de l'institution Les informations concernant les transformations sont en vert sombre dans la frise

État du chapitre

  • Chapitre séculier (communauté masculine) à partir de entre 1130 et 1143

Effectifs

Chanoines et dignitaires Les informations concernant les chanoines et dignitaires sont en rouge sombre dans la frise

  • 1 prévôt à partir de entre 1130 et 1143
  • 6 chanoines (sans les dignitaires) en 1241
  • 1 sacristain en 1241

État actuel du site

  • Disparu

    Edifiée par l’architecte Broulhoni de 1489 à 1503, le bâtiment de la collégiale est de style gothique provençal, doté d'une façade Renaissance.

    En 1574, la collégiale est pillée par les protestants, ses archives tout comme son mobilier sont brûlés et brûlés

     

  • En élévation totale

    Edifiée par l’architecte Broulhoni de 1489 à 1503, le bâtiment de la collégiale est de style gothique provençal, doté d'une façade Renaissance.

    En 1574, la collégiale est pillée par les protestants, ses archives tout comme son mobilier sont brûlés et brûlés

     

Documentation

  • Y. Codou, Les églises médiévales du Var, Alpes de Lumière, 162-163, Forcalquier, 2009, p. 68-69 

Sources manuscrites

  • Archives départementales du Var, 2 G 1-41, procès verbal d'installation des prévôts, Claude Mangot, Gaspard Imbert, Arthur et Claude de Castellanne, Montmayan, Louis Thomas et Antoine Pierre Daquin, Antoine Boyer entre 1624 et 1736

  • Archives départementales du Var, E 66

  • Aix-en-Provence, bibliothèque Méjanes, ms 276, 1017-R37 

  • Archives départemantales du Varn, B 89, extraits du statut du chapitre de 1302 et copie de la bulle de translation de la collégiale de Valmoissine en l'église d'Aups sous le titre de Saint-Pancrace

Sources imprimées

  • Carpentras, bibliothèqe Inguimbertine, ms 1860, fol. 379-400, Statuta capituli ecclesie Sanctæ Mariæ Vallis Moissinæ seu de Alpibus 

Bibliographie

  • E.  Magnani, Monastères et aristocratie en Provence, milieu Xe – début XIIe siècle, Münster, 1999, p. 372-378

  • Artefeuil, Histoire héroique et universelle de la noblesse de Provence, Avignon, 1767, p. 149-150

Les informations en italique sont incertaines

Auteur(s) de cette notice: Abel Lamauvinière / Emmanuel Moureau / Hervé Chopin, le 30/7/2022
Pour citer cette fiche:
Abel Lamauvinière / Emmanuel Moureau / Hervé Chopin, « Fiche de la collégiale Sainte-Marie puis Notre-Dame-Saint-Pancrace de Aups », Collégiales - Base des collégiales séculières de France (816-1563) [en ligne <http://vafl-s-applirecherche.unilim.fr/collegiales/?i=fiche&j=12>], version du 30/7/2022, consultée le

logo du programme Col&MonUn projet financé par l'ANRlogo du LAMOP
Creative Commons License