Recherche simple

Recherche assistée


Chronologie

Cartographie

Index des lieux


Références consultées

En savoir plus

Mentions légales

Retour en haut de page

Notre-Dame puis Saint-Omer

Chapitre séculier - Fiche en cours

Informations générales

Le chapitre séculier apparaît en 820 après la scission par Fridogise de l'abbaye royale de Sithiu en une communauté de chanoines séculiers desservant l'église Sainte-Marie, où était enterré saint Omer, premier évêque de Thérouanne, et une communauté monastique bénédictine dans l'église Saint-Martin (abbaye Saint-Bertin). Le changement de vocable a lieu vers 820. Le chapitre séculier devient autonome vers 944. Les chanoines conservent et vénèrent le corps de saint Omer

Notice en cours de rédaction

Frise chronologique

Réseaux

Iconographie

Localisation

Localisation administrative actuelle

  • Saint-Omer (Pas-de-Calais, France)

Géographie religieuse médiévale

  • Diocèse de Thérouanne (province ecclésiastique de Reims)

Chronologie Les évènements concernant la chronologie sont en bleu dans la frise

  • Fondation entre 820 et 834 par Fridogise, abbé du monastère de Sithiu
  • Disparition en 1559

Transformations de l'établissement

Transformation de l'institution Les informations concernant les transformations sont en vert sombre dans la frise

État antérieur

  • Communauté monastique (communauté masculine)

État du chapitre

  • Chapitre séculier (communauté masculine) entre 820 - 834 et 1559

État postérieur

  • Chapitre cathédral séculier (communauté masculine) à partir de 1560

Relations Les évènements concernant la chronologie sont en bleu sarcelle dans la frise

Notre-Dame puis Saint-Omer est en relation avec :

  • École : École interne Saint-Omer (école interne - Saint-Omer, France) à partir de circa 1123

Effectifs

Chanoines et dignitaires Les informations concernant les chanoines et dignitaires sont en rouge sombre dans la frise

  • 30 membres en 820
  • 30 bénéficiers indéterminés entre 820 et 900
  • 1 écolâtre à partir de entre 899 et 901
  • 1 prévôt à partir de entre 943 et 945
  • 29 bénéficiers indéterminés entre 1301 et 1400
  • 1 doyen entre 1301 et 1400
  • 1 chantre entre 1301 et 1400
  • 1 coutre en 1476

Documentation

Sources imprimées

  • A. Longnon, Pouillés de la province de Reims, t. 1, Paris, 1907 (Recueil des Historiens de la France. Pouillés, 6)

  • J. Ramackers, Papsturkunden in Frankreich (Artois), t. 3, Göttingen, 1940, p. 106-107, n° 50; p. 161-165, n° 101

  • Th. Duchet et A. Giry, Cartulaires de l'église de Térouanne, Saint-Omer, 1881, p. 8-11, n° 11

Bibliographie

  • B. Meijns, Aken of Jerusalem ? Het ontstaan en de hervorming van de kanonikale instellingen in Vlaanderen tot circa 1155, Louvain, 2000

  • B. Meijns, "Les collégiales des villes de Flandre, Xe-XIIe siècles", dans Les collégiales et la ville dans la province ecclésiastique de Reims (IXe-XVIe siècles), Actes du colloque d'Amiens-Beauvais 3-5 juillet 2009, éd. R. Le Bourgeois, A. Massoni et P. Montaubin, Amiens, Université de Picardie-Jules Verne, 2010, p. 15-28

  • B. Delmaire, "Les collégiales, leurs paroisses et la vie paroissiale dans les villes d'Artois et de Flandre wallonne (XIIe-XVIe siècle)", dans Les collégiales et la ville dans la province ecclésiastique de Reims (IXe-XVIe siècles), Actes du colloque d'Amiens-Beauvais 3-5 juillet 2009, éd. R. Le Bourgeois, A. Massoni et P. Montaubin, Amiens, Université de Picardie-Jules Verne, 2010, p. 41-56

  • B. Delmaire, "Annexe : Liste provisoire des collégiales séculières de la province de Reims (XIIe-XVIe siècle)", dans Les collégiales et la ville dans la province ecclésiastique de Reims (IXe-XVIe siècles), Actes du colloque d'Amiens-Beauvais 3-5 juillet 2009, éd. R. Le Bourgeois, A. Massoni et P. Montaubin, Amiens, Université de Picardie-Jules Verne, 2010, p. 219-223

  • C. Mériaux, Gallia irradiata. Saints et sanctuaires dans le nord de la Gaule du haut moyen âge, Stuttgart, 2006

  • B. Meijns, "Chanoines et moines à Saint-Omer. Le dédoublement de l'abbaye de Sithiu par Fridogise (820-834) et l'interprétation de Folcuin (vers 962)", Revue du Nord, t. 83, 2001, p. 691-705

  • A. Derville, Saint-Omer : des origines au début du XIVe siècle, Villeneuve d'Ascq, 1995

  • J. Becquet, "Province ecclésiastique de Cambrai. Diocèse d'Arras", Revue Mabillon, n° 241-259, 1971-1975, p. 245-258

  • La cathédrale de Saint-Omer. 800 ans de mémoire vive, dir. N. Delanne-Logie et Y.-M. Hilaire, Paris, 2000

  • L. Deschamps de Pas, "Les cérémonies religieuses dans la collégiale de Saint-Omer au XIIIe siècle. Examen d'un rituel manuscrit de cette église", Mémoires de la Société des Antiquaires de la Morinie, t. 20, 1886-1887, p. 97-213

  • E. Fournier, "Les bréviaires imprimés de Saint-Omer et d'Aire", Bulletin de la Société des Antiquaires de la Morinie, t. 12, 1907-1911, p. 303-328

  • L. Deschamps de Pas, "Le bréviaire de Saint-Omer", Bulletin de la Société des Antiquaires de la Morinie, t. 7, 1882-1886, p. 686-692

  • O. Bled, "Abbatiale et collégiale ; les reliques de saint Bertin et de saint Omer", Mémoires de la Société des Antiquaires de la Morinie, t. 32, 1914-1920, p. 5-112

  • E. Delepouve, Les chapellenies du chapitre de Saint-Omer au XVe siècle, Université de Lille III, 2000 (mémoire de maîtrise)

Les informations en italique sont incertaines

Auteur(s) de cette notice: Monique Maillard-Luypaert, le 18/3/2019
Pour citer cette fiche:
Monique Maillard-Luypaert, « Fiche de la collégiale Notre-Dame puis Saint-Omer de Saint-Omer », Collégiales - Base des collégiales séculières de France (816-1563) [en ligne <http://vafl-s-applirecherche.unilim.fr/collegiales/?i=fiche&j=119>], version du 18/3/2019, consultée le

logo du programme Col&MonUn projet financé par l'ANRlogo du LAMOP
Creative Commons License