Recherche simple

Recherche assistée


Chronologie

Cartographie

Index des lieux


Références consultées

En savoir plus

Mentions légales

Retour en haut de page

Saint-Avit

Chapitre séculier - Fiche à valider

Informations générales

Le chapitre séculier de Saint-Avit-Senieur est connu depuis 1097, date à laquelle il apparaît dans une bulle d'Urbain II qui concerne Saint-Sernin de Toulouse. Des statuts sont conférés au chapitre en 1295 par Raymond d'Auberoche, évêque de Périgueux et confirmés en 1322 par Jean XXII. La collégiale dépend à l'origine du diocèse de Périgueux, avant de faire partie, en 1317, du nouveau diocèse de sarlat. Le chapitre, dirigé par un prieur, comprend un sacristain, un chantre, un ouvrier et 11 chanoines. Il disparaît en 1685 lorsqu'il est rattaché au chapitre cathédral de Sarlat

Frise chronologique

Iconographie

Localisation

Localisation administrative actuelle

  • Saint-Avit-Senieur (Dordogne, France)

Géographie religieuse médiévale

  • Diocèse de Sarlat (province ecclésiastique de Bordeaux) depuis 1317

Chronologie Les évènements concernant la chronologie sont en bleu dans la frise

  • Attestation en 1097
  • Disparition en 1685

    Le chapitre est supprimé en 1685 et rattaché au chapitre cathédral de Sarlat

Transformations de l'établissement

Transformation de l'institution Les informations concernant les transformations sont en vert sombre dans la frise

État du chapitre

  • Chapitre séculier (communauté masculine) entre 1097 et 1685

    Le chapitre, connu dès 1097, est attesté comme séculier depuis des temps immémoriels en 1292 lors d'une enquête diligentée par Raymond d'Auberoche, évêque de Sarlat

Effectifs

Chanoines et dignitaires Les informations concernant les chanoines et dignitaires sont en rouge sombre dans la frise

  • 11 chanoines (sans les dignitaires) entre 1097 et 1685
  • 1 prieur entre 1097 et 1685

    La nomination du prieur est primitivement accordée en 1123 au chapitre de Saint-Sernin de Toulouse par Guillaume d'Auberoche, évêque de Périgueux. Les statuts de 1295 accordent au contraire au chapitre de saint-Avit le droit d'élire son responsable

  • 1 sacristain entre 1097 et 1685

    Il semble que l'office de sacristain existe déjà avant 1295

  • 1 chantre entre 1295 et 1685

    L'office de chantre est créé en 1295

  • 1 membre entre 1295 et 1685

    Un office d'ouvrier est créé par les statuts de 1295

Collateurs Les informations concernant les collateurs sont en rouge claire dans la frise

Prébende de simple chanoine

  • Evêque de Périgueux : 11 prébendes entre 1295 et 1685

Prébende du sacriste

  • Evêque de Périgueux : 1 prébende entre 1295 et 1685

Prébende du chantre

  • Evêque de Périgueux : 1 prébende entre 1295 et 1685

Dignité prévôtale

  • Chapitre de Saint-Avit-Senieur : 2 prébendes entre 1295 et 1685

    Le prieur du chapitre de Saint-Avit-Senieur touche une double prébende. Le prieur est élu par le chapitre collégial depuis les statuts de 1295

Bénéfice indéterminé

  • Prieur et chapitre de Saint-Avit-Senieur : 1 prébende entre 1295 et 1685

    L'office d'ouvrier, créé en 1295, est conféré conjointement par le prieur et le chapitre de Saint-Avit

État actuel du site

  • En élévation totale

Documentation

Sources manuscrites

  • A. Lespine, Abbayes du diocèse de Sarlat, Fonds Périgord, t. 37, Bibliothèque Nationale de France, folio 343-368

Les informations en italique sont incertaines

Auteur(s) de cette notice: Fabrice Ryckebusch / Emmanuel Moureau , le 27/2/2019
Pour citer cette fiche:
Fabrice Ryckebusch / Emmanuel Moureau , « Fiche de la collégiale Saint-Avit de Saint-Avit-Senieur », Collégiales - Base des collégiales séculières de France (816-1563) [en ligne <http://vafl-s-applirecherche.unilim.fr/collegiales/?i=fiche&j=1092>], version du 27/2/2019, consultée le

logo du programme Col&MonUn projet financé par l'ANRlogo du LAMOP
Creative Commons License