Recherche simple

Recherche assistée


Chronologie

Cartographie

Index des lieux


Références consultées

En savoir plus

Mentions légales

Retour en haut de page

Saint-Nicolas

Chapitre séculier - Fiche valide

Informations générales

Dans un bâtiment ecclésial qu'une lettre d'Urbain IV en 1264 qualifie encore de capella, où il a introduit des reliques de saint Nicolas de Bari, à proximité de sa forteresse édifiée sur une motte, Guillaume du Merle, seigneur du lieu, fonde en 1092 une collégiale qui rassemblera un trésorier, bénéfice sans cure selon la lettre d'Urbain IV, et six prébendes. Les seigneurs conservent ensuite le patronage de ces bénéfices qui n'ont qu'une assez faible valeur au XIVe siècle. Si le trésorier est taxé pour la décime à 7 l.  6 s. tournois d'après un pouillé du diocèse rédigé vers 1350, selon une supplique adressée à Urbain V en 1366, une prébende n'apporte alors que 10 livres tournois pour l'année à un chanoine non résident. Un acte notarié de 1742 atteste que l'évêque de Lisieux détient la collation des prébendes sur présentation du seigneur. D'après les pouillés du XIVe siècle, la collégiale détient le patronage des paroisses du Mesnil-Froger, proche du Merlerault, et de Saint-Brice sous Rânes au diocèse de Sées. Selon une liste de membres établie en 1520, le trésorier de la collégiale du Merlerault siègeait à l'Echiquier de Normandie. Bien que le bâtiment soit en mauvais état au XVIIIe siècle, la communauté perdure jusqu'à la Révolution

Frise chronologique

Localisation

Localisation administrative actuelle

  • Le Merlerault (Orne, France)

Paroisse ancienne

  • Le Merlerault, église dédiée à saint Martin

Géographie religieuse médiévale

  • Diocèse de Lisieux (province ecclésiastique de Rouen)

Chronologie Les évènements concernant la chronologie sont en bleu dans la frise

  • Fondation en 1092 par Guillaume du Merle, seigneur du lieu
  • Disparition en 1790

Transformations de l'établissement

Transformation de l'institution Les informations concernant les transformations sont en vert sombre dans la frise

État du chapitre

  • Chapitre séculier (communauté masculine) entre 1092 et 1790

Effectifs

Chanoines et dignitaires Les informations concernant les chanoines et dignitaires sont en rouge sombre dans la frise

  • 1 trésorier à partir de entre 1092 et 1264
  • 6 chanoines (sans les dignitaires) à partir de 1092

Collateur Les informations concernant les collateurs sont en rouge claire dans la frise

Prébende de simple chanoine

  • Evêque de Lisieux en 1742

Patrons Les informations concernant les patrons sont en rouge claire dans la frise

Dignité du trésorier

  • Seigneur du lieu

Prébende de simple chanoine

  • Seigneur du lieu : 6 prébendes

État actuel du site

  • Disparu

Documentation

Sources imprimées

  • Lettres d'Urbain IV n° 2408, Ut per litteras apostolicas, Brepolis [en ligne]

  • Suppliques d'Urbain V n° 537, 1522, Ut per litteras apostolicas, Brepolis [en ligne]

  • Lettres communes d'Urbain V n° 16384, Ut per litteras apostolicas, Brepolis [en ligne]

  • A. Longnon, Pouillés de la province de Rouen, Paris, 1903 (Recueil des Historiens de la France. Pouillés 2), p. 228 F, 263 F, 264 B

Bibliographie

  • J. Fournée, Saint Nicolas en Normandie, Paris, Société parisienne d'histoire et d'archéologie normandes, 1988, p. 37

  • J. Fournée, "Le renouveau canonial en Normandie au XIIe siècle", dans Crises et réformes dans l'Eglise de la Réforme grégorienne à la Préréforme, Actes du 115e Congrès national des Sociétés savantes, Avignon 1990, section d'Histoire médiévale et de philologie, p. 33

  • L.-P. Hommey, Histoire générale, ecclésiastique et civile du diocèse de Séez, Alençon, 1898-1900, t. 2, p. 334-339

  • J. Rombault, "La collégiale de Saint-Nicolas du Merlerault", Bulletin de la Société historique et archéologique de l'Orne, 1886, p. 270-282

Les informations en italique sont incertaines

Auteur(s) de cette notice: Vincent Tabbagh / Pascal Montaubin, le 30/7/2022
Pour citer cette fiche:
Vincent Tabbagh / Pascal Montaubin, « Fiche de la collégiale Saint-Nicolas de Le Merlerault », Collégiales - Base des collégiales séculières de France (816-1563) [en ligne <http://vafl-s-applirecherche.unilim.fr/collegiales/?i=fiche&j=1065>], version du 30/7/2022, consultée le

logo du programme Col&MonUn projet financé par l'ANRlogo du LAMOP
Creative Commons License