Recherche simple

Recherche assistée


Chronologie

Cartographie

Index des lieux


Références consultées

En savoir plus

Mentions légales

Retour en haut de page

Notre-Dame

Chapitre séculier - Fiche valide

Informations générales

Sur la demande de Jean de Pontaudemer, seigneur du lieu, l'église de la paroisse est érigée en collégiale par bulle de Clément VI datée du 28 février 1352, la cérémonie qui en marque la naissance, présidée par l'évêque de Sées Guillaume Mauger, commissaire apostolique, se déroulant le 19 mai 1354. L'année suivante, l'évêque de Bayeux confirme la fondation. Le collège est constitué d'un trésorier, doté de deux prébendes, un chantre, qui en tient une et demie, quatre chanoines, deux chapelains, un clerc ou sacristain. Un vicaire perpétuel assure la desserte de la paroisse, dont le service se déroule dans la nef de l'église collégiale. Les revenus proviennent à l'origine de ceux de deux paroisses, Croissanville et Avenay, et d'une rente donnée par le fondateur : ce dispositif laisse penser que les prébendes ne sont pas autonomes et localisées, mais résultent du partage régulier d'un ensemble commun de revenus, contrairement à une situation fréquente en Normandie. La dignité de trésorier est élective par le chapitre, la présentation à celle de chantre, aux canonicats et à la vicairie appartient aux seigneurs du lieu, héritiers du fondateur, et la collation à l'évêque. Dans les années 1430, outre celles des chanoines et du chantre, la nomination du trésorier semble appartenir au seigneur du lieu, alors un écuyer anglais en cette période d'occupation de la Normandie. Les chanoines portent l'aumusse grise comme ceux de la cathédrale. La communauté perdure jusqu'à la Révolution, bien qu'elle ne compte plus que trois chanoines au XVIIe siècle. L'église actuellement conservée est datée du début du XVe siècle

Frise chronologique

Localisation

Localisation administrative actuelle

  • Croissanville (Calvados, France)

Paroisse ancienne

  • Croissanville

Géographie religieuse médiévale

  • Diocèse de Bayeux (province ecclésiastique de Rouen)

Chronologie Les évènements concernant la chronologie sont en bleu dans la frise

  • Fondation en 1354 par Jean de Pontaudemer, seigneur du lieu
  • Disparition en 1790

Transformations de l'établissement

Transformation de l'institution Les informations concernant les transformations sont en vert sombre dans la frise

État antérieur

  • Communauté paroissiale jusque 1354

État du chapitre

  • Chapitre séculier (communauté masculine) entre 1354 et 1790

Effectifs

Chanoines et dignitaires Les informations concernant les chanoines et dignitaires sont en rouge sombre dans la frise

  • 1 trésorier à partir de 1354

    Le trésorier dispose de deux prébendes. Il est élu par les chanoines

  • 1 chantre à partir de 1354

    Le chantre dispose d'une prébende et demie

  • 4 chanoines (sans les dignitaires) à partir de 1354

Collateur Les informations concernant les collateurs sont en rouge claire dans la frise

Bénéfice indéterminé

  • Evêque de Bayeux : 6 prébendes en 1354

Patrons Les informations concernant les patrons sont en rouge claire dans la frise

Dignité du chantre

  • Seigneur du lieu : 1 prébende en 1354

Prébende de simple chanoine

  • Seigneur du lieu : 4 prébendes en 1354

Prébende du trésorier

  • Chapitre du lieu : 1 prébende en 1354

État actuel du site

  • En élévation totale

Documentation

Sources imprimées

  • A. Longnon, Pouillés de la province de Rouen, Paris, 1903 (Recueil des Historiens de la France, Pouillés, 2) p. 131 C et D, p. 132 F

Bibliographie

  • M. Béziers, Mémoires pour servir à l'état historique et géographique du diocèse de Bayeux, Rouen, 1894-1896, t. 3, p. 120

  • J. Hermant, Histoire du diocèse de Bayeux, Caen, 1705, p. 282-283

  • J. Fournée, "Les chanoines réguliers dans l'ancien diocèse de Bayeux", dans Recueil d'études en hommage à Lucien Musset, Cahiers des Annales de Normandie, t. 23, 1990, p. 256

  • L. Musset, "Recherches sur les communautés de clercs séculiers en Normandie au XIe siècle", Bulletin de la Société des antiquaires de Normandie, t. 55, 1959-1960, p. 14

     

  • G. Lesage, "La collégiale de Croissanville et ses chanoines", Bulletin de la Société des antiquaires de Normandie, t. 26, 1909, p. 217-238

  • E. Anquetil, Présentations et collations de bénéfices du diocèse de Bayeux (1436-1445), Bayeux, 1904, p. 12, 22-29, 32-35

Les informations en italique sont incertaines

Auteur(s) de cette notice: Vincent Tabbagh / Pascal Montaubin, le 14/9/2022
Pour citer cette fiche:
Vincent Tabbagh / Pascal Montaubin, « Fiche de la collégiale Notre-Dame de Croissanville », Collégiales - Base des collégiales séculières de France (816-1563) [en ligne <http://vafl-s-applirecherche.unilim.fr/collegiales/?i=fiche&j=1056>], version du 14/9/2022, consultée le

logo du programme Col&MonUn projet financé par l'ANRlogo du LAMOP
Creative Commons License