Recherche simple

Recherche assistée


Chronologie

Cartographie

Index des lieux


Références consultées

En savoir plus

Mentions légales

Retour en haut de page

Saint-Thomas

Chapitre séculier - Fiche en cours

Frise chronologique

Réseaux

Localisation

Localisation administrative actuelle

  • Crépy-en-Valois (Oise, France)

Géographie religieuse médiévale

  • Diocèse de Senlis (province ecclésiastique de Reims)

Chronologie Les évènements concernant la chronologie sont en bleu dans la frise

  • Fondation en 1182 par Philippe d'Alsace et Eléonore, son épouse, comte et comtesse du Valois

    La dédicace solennelle de l'église collégiale eut lieu en 1182

Transformations de l'établissement

Transformation de l'institution Les informations concernant les transformations sont en vert sombre dans la frise

État du chapitre

  • Chapitre séculier (communauté masculine) entre 1182 et 1790

Relations Les évènements concernant la chronologie sont en bleu sarcelle dans la frise

Saint-Thomas est en relation avec :

  • École : École Saint-Thomas (école - Crépy-en-Valois, France) entre 1182 et 1182 - 1790

    Les fondateurs de la collégiale donne le droit d'enseigner aux chanoines. Dans l'état actuel de nos connaissances, nous ne pouvons dire si cette école a été fondée.

Effectifs

Chanoines et dignitaires Les informations concernant les chanoines et dignitaires sont en rouge sombre dans la frise

  • 9 chanoines (sans les dignitaires) à partir de 1182

    La collégiale à l'origine forme un collège de 10 chanoines dont 1 doyen

  • 1 doyen entre 1182 et 1790

    La charte de fondation indique l'existence dès l'origine d'un doyen à la tête de la communauté. Un doyen de l'église Saint-Thomas est attesté dans un acte de 1185

  • 11 chanoines (sans les dignitaires) à partir de circa 1213
  • 13 membres à partir de circa 1213

    Eléonore, comtesse de Vermandois, instaure une prébende supplémentaire peu après la fondation. Geoffroi II, évêque de Senlis, ajoute deux nouvelles prébendes portant le nombre de prébendes de la collégiale à 13. Ces créations sont antérieures à 1213. Le nombre de prébendes diminue ensuite, probablement suite à la guerre de Cent Ans. Le pouillé du diocèse de Senlis du XVIème siècle indique que la collégiale Saint-Thomas compte 12 canonicats et prébendes

    Le prévôt de Saint-Aubin de Crépy possédait une des prébendes selon le pouillé de 1362

  • 1 chantre entre 1362 et 1790

    L'existence d'un chantre est attesté dans le pouillé de 1362

Collateurs Les informations concernant les collateurs sont en rouge claire dans la frise

Prébende de simple chanoine

  • Comte de Valois : 9 prébendes entre 1182 et 1215

Dignité décanale

  • Chapitre du lieu : 1 prébende entre 1182 et 1790

Prébende indéterminée

  • Evêque de Senlis : 12 prébendes entre 1215 et 1790

    Vers 1215, Philippe Auguste fait don du patronage de la collégiale Saint-Thomas à Guérin, évêque de Senlis

    Une des prébendes était possédée par le prévôt de Saint-Aubin de Crépy selon le pouillé de 1362

État actuel du site

  • En élévation partielle

Les informations en italique sont incertaines

Auteur(s) de cette notice: Sofiane Abdi, le 27/8/2019
Pour citer cette fiche:
Sofiane Abdi, « Fiche de la collégiale Saint-Thomas de Crépy-en-Valois », Collégiales - Base des collégiales séculières de France (816-1563) [en ligne <http://vafl-s-applirecherche.unilim.fr/collegiales/?i=fiche&j=1030>], version du 27/8/2019, consultée le

logo du programme Col&MonUn projet financé par l'ANRlogo du LAMOP
Creative Commons License