Recherche simple

Recherche assistée


Chronologie

Cartographie

Index des lieux


Références consultées

En savoir plus

Mentions légales

Retour en haut de page

Notre-Dame-la-Grande

Chapitre séculier - Fiche valide

Informations générales

Les archives du chapitre ne remontant pas au-delà du XIIIe siècle, les mentions antérieures de la collégiale émanent surtout d'autres institutions. La littérature sur la collégiale du XIIe siècle est pourtant abondante grâce à l'exceptionnel programme sculpté et architectural qui nous est parvenu.

La première mention de Notre-Dame-la-Grande comme église apparaît dans les documents de la cathédrale le 20 juin 924 : "l'église de la Bienheureuse Vierge Marie dans le chapitre de Saint-Pierre" (Cartulaire de l'abbaye de Redon, 1863, n°283, p. 230, les moines de Redon ramenant en Poitou les reliques de saint Maixent les déposèrent à Notre-Dame). La première mention d'un chapitre sous le vocable de Notre-Dame-la-Grande remonte à 1090 (Labande-Mailfert, 1962, p. 80-96). L'évêque, collateur de l'abbatiat du chapitre, et le chapitre cathédral Saint-Pierre, cité en 924 comme possesseur de Notre-Dame, semblent être les patrons du chapitre. L'église-mère de Poitiers en est donc probablement la fondatrice 

Frise chronologique

Iconographie

Localisation

Localisation administrative actuelle

  • Poitiers (Vienne, France)

Géographie religieuse médiévale

  • Diocèse de Poitiers (province ecclésiastique de Bordeaux)

Chronologie Les évènements concernant la chronologie sont en bleu dans la frise

  • Attestation en 930

    930 : mention de l'abbé Launon (Favreau, 2002, p. 15-25).

    Dès le Xe siècle, ailleurs dans Poitiers, il y a d'autres communautés canoniales séculières attestées.

    1090 : canonici sanctae mariae majoris (Labande-Mailfert, 1962, p. 80-96)

    En 1499, les chanoines assurent que leur église est fondée par Charlemagne, ce qui est bien sûr faux (Archives départementales de la Vienne, G 351, 14 août 1499)

  • Disparition en 1790

Transformations de l'établissement

Transformation de l'institution Les informations concernant les transformations sont en vert sombre dans la frise

État du chapitre

  • Chapitre séculier (communauté masculine) entre 930 et 1790

Transformation du bâti Les informations concernant les transformations sont en vert dans la frise

Occupation antérieure

  • Église entre 924 et 930

    924 : mention de l'église de la Bienheureuse Vierge Marie (Cartulaire de l'abbaye de Redon, 1863, n°283, p. 230)


    En élévation

Bâtiment du chapitre

  • Collégiale séculière entre 930 et 1790

Effectifs

Chanoines et dignitaires Les informations concernant les chanoines et dignitaires sont en rouge sombre dans la frise

  • 14 chanoines (sans les dignitaires) en 1247

    8 mars 1247 : statuts du chapitre qui mentionnent 15 chanoines avec 5 prébendes sacerdotales, 5 diaconales, 5 sous-diaconales (Médiathèque de Poitiers, Dom Fonteneau, ms. 480, t. 20, p. 541-542)

  • 1 chantre en 1247

    8 mars 1247 : statuts du chapitre qui mentionnent 15 chanoines avec 5 prébendes sacerdotales dont 1 pour un chantre (Médiathèque de Poitiers, Dom Fonteneau, ms. 480, t. 20, p. 541-542)

  • 15 chanoines (sans les dignitaires) en 1387

    1387 : statuts du chapitre qui mentionnent 16 prébendes simples pour les 16 chanoines dont 1 chanoine en charge de la fabrique. Les mêmes statuts précisent aussi que l'elemosinaria aura 1 prébende, les macicots 1 autre, les chapelains et les bacheliers 1 autre, les coûtres 1 dernière. Cependant, ces prébendes ne sont pas associées à des canonicats (Archives départementales de la Vienne, G 1091 copie de 1545)

    1421 : création d'une maîtrise de psalette avec 1 maître de musique et 4 clergeons qui ont, eux aussi, 1 prébende (Archives départementales de la Vienne, G 1087)

    Dès le XVIe siècle, le chapitre est complété avec près de 80 personnes pour les jours de fête dont 3 macicots, 4 ebdomadiers, 12 vicaires, 6 enfants de choeur, 1 maître de psalette et de grammaire, des chantres, 1 organiste, 1 secrétaire avec 4 clercs pour sonner les cloches et 24 prêtres (Archives départementales de la Vienne, G 1090)

     

  • 1 chantre en 1387

    1387 : statuts du chapitre qui mentionnent 16 prébendes simples pour les 16 chanoines dont 1 chantre (Archives départementales de la Vienne, G 1091 copie de 1545) 

     

  • 1 abbé en 1387

    1387 : statuts du chapitre qui mentionnent 3 prébendes pour 1 abbé (Archives départementales de la Vienne, G 1091 copie de 1545)

Collateurs Les informations concernant les collateurs sont en rouge claire dans la frise

Prébende de simple chanoine

  • Chapitre cathédral de Poitiers : 15 prébendes entre 1387 et 1790

    Le chapitre collégial doit accompagner toutes les processions du chapitre cathédral et lorsque l'évêque commence son épiscopat, il est accueilli par les chanoines de Notre-Dame-la-Grande (Médiathèque de Poitiers, Dom Fonteneau, ms. 480, t. 54, p. 60)

  • Evêque : 1 prébende entre 1289 et 1790

    1289 : grâce à une bulle de Nicolas IV, l'évêque peut nommer un chanoine à la prise de possession de son siège (Bleau, 1895-1897, p. 404)

Prébende abbatiale

  • Evêque : 1 prébende

État actuel du site

  • En élévation totale

    Notre-Dame-la-Grande est rebâtie dans la seconde moitié du XIe siècle, elle est consacrée le 9 juillet 1086 par Urbain II (Notre-Dame-la-Grande, Oeuvre romane, 2002, p. 11). L'édifice est agrandi à peine 60 ans plus tard par une nef plus longue terminée à l'ouest par la célèbre façade.

    1276 : première mention du cloître détruit en 1860 (Labande-Mailfert, 1962, p. 80-96)

Documentation

Sources manuscrites

  • Médiathèque de Poitiers, Dom Fonteneau, t. 26, ms. 480, t. 20 et t. 54

  • Archives départementales de la Vienne, G 351

  • Archives départementales de la Vienne, G 1087

  • Archives départementales de la Vienne, G 1087

  • Archives départementales de la Vienne, G 1090-1091

Sources imprimées

  • éd. H. Beauchet-Filleau, Pouillé du diocèse de Poitiers, Poitiers, 1868, p. 160-161

  • éd. A. de Courson, Cartulaire de l'abbaye de Redon, Paris, 1863, p. 230

  • éd. Louis Rédet, Cartulaire de l'évêché de Poitiers ou Grand Gauthier, Poitiers, 1881, n°22, p. 31-32

Bibliographie

  • L. Vallière, Diocèse de Poitiers, Turnhout, 2008 (Fasti Ecclesiae Gallicanae, 10), p. 6

  • L. Caillaud, Le chapitre de Notre-Dame-la-Grande au XIVe siècle et au XVe siècle, Mémoire de maîtrise, Université de Poitiers, 1994

  • R. Favreau, Le diocèse de Poitiers, Paris, 1988, p. 167

  • Y. Labande-Mailfert, Poitou roman, La Pierre-Qui-Vire, 1962, p. 80-96

  • R. Favreau, "Eglise et établissement canonial au Moyen Âge", dans Notre-Dame la Grande de Poitiers, Oeuvre romane, M.-Th. Camus et C. Andrault-Schmitt dir., Paris, 2002, p. 15-25

  • M. Aubert, "Histoire de l'Eglise et de la province de Poitou", Mémoires de la société des antiquaires de l'Ouest, 1865, t. 30, p. 513-516

  • Bleau, "Le Pape Nicolas IV et le diocèse de Poitiers", Bulletin de la société des antiquaires de l'Ouest, 1895-1897, t. 7, p. 402-409

Les informations en italique sont incertaines

Auteur(s) de cette notice: Véronique Soulay / Anne Massoni, le 11/7/2022
Pour citer cette fiche:
Véronique Soulay / Anne Massoni, « Fiche de la collégiale Notre-Dame-la-Grande de Poitiers », Collégiales - Base des collégiales séculières de France (816-1563) [en ligne <http://vafl-s-applirecherche.unilim.fr/collegiales/?i=fiche&j=757>], version du 11/7/2022, consultée le

logo du programme Col&MonUn projet financé par l'ANRlogo du LAMOP
Creative Commons License