Recherche simple

Recherche assistée


Chronologie

Cartographie

Index des lieux


Références consultées

En savoir plus

Mentions légales

Retour en haut de page

Saint-Ymer

Chapitre séculier - Fiche valide

Informations générales

D'après un acte original perdu dont une copie se trouvait en 1761 dans le chartrier de Saint-Hymer, en 1066-1067, Hugues de Montfort donne le bénéfice que tenait de lui un certain Gislebert à Notre-Dame, à saint Hymer, et à un personnage prénommé Raoul qualifié d'abbé, y ajoutant la dîme de toute une série de terres, forêts, coutumes, moulins, etc. Il donne aussi trois églises se trouvant en Angleterre, le tout pour l'abolition de ses fautes et le mérite de la vie éternelle pour lui et sa famille. Le texte indique qu'il a reçu l'accord de Guillaume, prince des Normands. L'acte est confirmé par Maurille, archevêque de Rouen (1055-1067), et porte le sceau d'Hugues, évêque de Lisieux (1050-1077). En 1145 ou 1147, Hugues de Montfort, avec l'accord du duc de Normandie et de son fils Henri, sur le conseil de l'archevêque de Rouen Hugues et des évêques de Lisieux, Evreux et Bayeux, donne cette église, avec tous ses revenus, à l'abbaye bénédictine du Bec-Hellouin, afin que des moines y soient installés loco canonicorum. Par un acte daté de 1147, dressé en présence de l'évêque Rotrou, évêque d'Evreux, et de plusieurs chanoines de la cathédrale de Lisieux, Arnoul, évêque de Lisieux, inspiré par Hugues de Montfort, donne cette église, cum prebendis et toutes les appartenances, à l'abbaye du Bec, en précisant qu'une prébende restera à l'Eglise de Lisieux et que le prêtre qui aura la cure de la paroisse de Saint-Hymer jouira de son droit paroissial, qui comporte notamment le tiers de la dîme. Par un acte non daté, Geoffroy Plantagenet, duc de Normandie,  confirme la donation de l'église par l'évêque Arnoul à l'abbaye du Bec. Les donations faites à ce prieuré de l'abbaye du Bec sont confirmés par le pape Lucius III le 18 juin 1182. Le nombre des chanoines n'est pas connu. La construction du bâtiment actuellement conservé commence au XIIe siècle, sans doute à l'époque monastique

Frise chronologique

Localisation

Localisation administrative actuelle

  • Saint-Hymer (Calvados, France)

Géographie religieuse médiévale

  • Diocèse de Lisieux (province ecclésiastique de Rouen)

Chronologie Les évènements concernant la chronologie sont en bleu dans la frise

  • Fondation entre 1066 et 1067 par Hugues de Montfort, seigneur du lieu
  • Régularisation entre 1145 et 1147 par Hugues de Montfort, seigneur du lieu

    La régularisation, sans doute initiée par le seigneur du lieu Hugues de Montfort, se fait avec le conseil ou au moins l'accord des prélats normands, en particulier celui de Lisieux Arnoul, et la confirmation du duc Geoffroy Plantagenet et de son fils Henri

Transformations de l'établissement

Transformation de l'institution Les informations concernant les transformations sont en vert sombre dans la frise

État du chapitre

  • Chapitre séculier (communauté masculine) entre 1066 - 1067 et 1145 - 1147

Documentation

Sources imprimées

  • C. Bréard, Cartulaires de Saint-Ymer en Auge et de Briquebec, Rouen, 1908

Bibliographie

  • J. Fournée, "Le renouveau canonial en Normandie au XIIe siècle", dans Crises et réformes dans l'Eglise de la Réforme Grégorienne à la Préréforme. Actes du 115e congrès national des Sociétés Savantes, Avignon, 1990, section d'histoire et de philologie, Paris, 1991, p. 32

  • G. Combalbert, "Sauf le droit épîscopal". Evêques, paroisses et société dans la province ecclésiastique de Rouen (XIe - milieu du XIIIe siècle), Caen, Rouen, Le Havre, 2021, p. 207

Les informations en italique sont incertaines

Auteur(s) de cette notice: Vincent Tabbagh / Pascal Montaubin, le 4/9/2022
Pour citer cette fiche:
Vincent Tabbagh / Pascal Montaubin, « Fiche de la collégiale Saint-Ymer de Saint-Hymer », Collégiales - Base des collégiales séculières de France (816-1563) [en ligne <http://vafl-s-applirecherche.unilim.fr/collegiales/?i=fiche&j=1375>], version du 4/9/2022, consultée le

logo du programme Col&MonUn projet financé par l'ANRlogo du LAMOP
Creative Commons License