Recherche simple

Recherche assistée


Chronologie

Cartographie

Index des lieux


Références consultées

En savoir plus

Mentions légales

Retour en haut de page

Une collégiale au hasard sur 912 recensées

Sainte-Radegonde (Poitiers)

Résumé

Sainte Radegonde fonde à Poitiers le monastère de Sainte-Croix, elle demande à être enterrée dans la basilique funéraire des moniales à sa mort en 587 alors que l'édifice n'est pas encore achevé. Il s'élève en contre-bas du monastère de Sainte-Croix, à 150 mètres à l'est de la cathédrale, hors du tracé de l'enceinte romaine.

Dans le courant du Xe siècle, le chapitre de Sainte-Radegonde s'installe dans l'église funéraire et remplace une communauté de clercs (L. Vallière, 2008, p. 6 et Topographie chrétienne des cités de la Gaule, 1998, p. 87-88). Les travaux dans la collégiale permettent en 1012 de retrouver la sépulture de la sainte, mais en 1083 un tremblement de terre et un incendie ont provoqué la destruction de l'église. Elle est alors reconstruite en grande partie comme en témoigne la nouvelle consécration du 18 octobre 1099

Chronologie

Auteur(s) de cette notice: Véronique Soulay / Anne Massoni

logo du programme Col&MonUn projet financé par l'ANRlogo du LAMOP
Creative Commons License